Dieselgate : Kris Peeters augmente la pression sur le secteur automobile | RetailDetail

Dieselgate : Kris Peeters augmente la pression sur le secteur automobile

Dieselgate : Kris Peeters augmente la pression sur le secteur automobile

Dieselgate, moteurs truqués, mises à jour logicielles furtives … pour le ministre Kris Peeters c’en est assez : il passe à la vitesse supérieure. A la stupéfaction du secteur automobile et à la grande satisfaction de Test-Achats et des dupés.

Une lettre à trente importateurs automobiles

Le Ministre des Consommateurs Kris Peeters (CD&V) a demandé à l’Inspection économique d’envoyer une lettre à tous les importateurs automobiles belges : « Les règles en matière de pratiques commerciales équitables, également destinées à protéger le consommateur, semblent être bafouées », indique son cabinet. Dès lors trente importateurs automobiles devront fournir dans le mois toutes les informations concernant les mises à jour logicielles qu’ils effectuent sur leurs voitures.


« Souvent les propriétaires n’ont aucune idée de ce qui se passe avec le logiciel de leur voiture ? A quelle fréquence est-il remis à jour ? Quelles sont les conséquences ? » Et bien souvent leur garagiste n’est pas en mesure de répondre à ces questions : « Un manque de transparence manifeste », estime Kris Peeters.


Les importateurs automobiles pour leur part semblent surpris de l’action de Peeters. « Cela ne nous fait pas peur, mais quelle est la réelle motivation de Peeters, s’interroge Joost Vantomme de la fédération automobile Febiac. Par ailleurs les importateurs se sentent visés. « Ce n’est pas parce qu’une seule marque truque les logiciels qu’il faut mettre tout le secteur dans le même sac. »


« Le consommateur a droit à une indemnisation »

Bien évidemment la marque en question est Volkswagen, à qui Peeters s’adresse sévèrement : « J’ai toujours insisté sur le fait que le consommateur ne pouvait subir aucun dommage suite à d’éventuelles actions de rappel de véhicules. Si c’est le cas, le fabricant doit dédommager le consommateur. Les déclarations de Volkswagen cette semaine selon lesquelles les indemnisations en Europe ne seraient pas applicables comme elles le sont aux Etats-Unis, sont inadmissibles. Je ne suis pas d’accord. »

 

Fin juin Volkswagen a convenu d’un dédommagement à hauteur de 15 milliards de dollars aux Etats-Unis. Mais très vite le CEO Müller a laissé entendre que son entreprise n’était pas en mesure de payer une telle indemnisation en Europe : aux Etats-Unis il ne s’agit ‘que’ de 500.000 voitures truquées, alors qu’en Europe il est question de plusieurs millions de véhicules (2,4 millions rien qu’en Allemagne).


L’organisation des consommateurs Test-Achats, qui mi-juin à lancé une procédure collective contre VW, se sent soutenue par le ministre : « Tromper tout le monde durant des années, et une fois démasqué, essayer de s’en sortir par une simple ‘mise à jour du logicielle’ ne suffit pas. Le consommateur belge a droit à une compensation tout comme le consommateur américain. Nous sommes heureux que le ministre soutienne notre point de vue et qu’il constate lui-même que les informations fournies par Volkswagen sont très limitées et partiales », commente le porte-parole Simon November.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Le bénéfice de Zalando complètement anéanti

08/05/2018

Au 1er trimestre de 2018  Zalando a vu fondre son bénéfice: le bénéfice net de 5,1 millions d’euros s’est transformé en une perte de 15 millions d’euros. Par contre le CA a bondi de 22%. Les deux résultats s’expliquent par les gros investissements.

Forte croissance en ligne pour Hugo Boss

03/05/2018

Au 1er trimestre la marque de mode allemande Hugo Boss a enregistré une croissance dans toutes les régions. Le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser de 5% à 650 millions d’euros, grâce à la forte croissance de son propre webshop, entre autres.

La ‘Schnäppcam’ fait revenir les clients en magasin

16/04/2018

Combattre les webshops semble être une cause perdue pour de nombreux magasins physiques, mais certains retailers ne s’avouent pas vaincus.  Un commerçant en produits électroménagers allemand a trouvé une façon originale pour appâter les clients.

Takeaway a livré un tiers de repas en plus

10/04/2018

Takeaway.com, maison-mère de Thuisbezorgd.nl et de l’ancien Pizza.be, a enregistré un tiers de commandes en plus durant le premier trimestre de 2018. Même sur le marché allemand très concurrentiel, l’entreprise a connu une forte croissance.

Mitiska Reim acquiert un troisième parc retail allemand

26/03/2018

Six mois après ses premiers pas sur le marché allemand, Mitiska Reim annonce l’acquisition d’un 3ième parc retail allemand.  L’investisseur belge travaillera en collaboration avec Zamberk Real Estate pour moderniser un parc retail à Braunschweig.

Lidl se lance dans la vente de voitures BMW

26/03/2018

La chaîne allemande de magasins discount Lidl va bientôt élargir sa gamme aux voitures BMW.  L’entreprise a signé un contrat avec le constructeur automobile allemand concernant la livraison de voitures de société.