Toyota reste le plus grand constructeur automobile au monde en 2014

Toyota reste le plus grand constructeur automobile au monde en 2014

Le japonais Toyota est à nouveau le plus grand constructeur automobile au monde, et ce pour la 3ème année consécutive, devant Volkswagen et General Motors. Bien que les Japonais risquent de se faire détrôner en 2015.

Volkswagen aussi franchit le cap des 10 millions de voitures vendues

En 2014 le japonais Toyota reste le numéro un mondial de l’automobile, et ce pour la troisième année consécutive. L’entreprise a vendu 10,23 millions de véhicules, soit une hausse de 3%. Ces chiffres comprennent également les ventes des marques Lexus, Daihatsu et Hin.


Outre Toyota, seul Volkswagen (avec Audi, Seat, Skoda entre autres) est parvenu à franchir le cap des 10 millions de voitures vendues, et ce pour la première fois dans son histoire. Le groupe allemand a écoulé exactement 10,14 millions de véhicules, ce qui représente une hausse de 4,2% par rapport à 2013.


General Motors (notamment Opel, Vauxhall, Buick, Chevrolet, Cadillac) arrive en troisième position avec 9,92 millions de véhicules écoulés, soit une hausse de 2,1%. Quant aux numéros 4 et 5 (le sud-coréen Hyundai-Kia et l’américain Ford) les chiffres n’ont pas encore été communiqués, mais ils ne sont pas en mesure de menacer le top-3. Viennent ensuite les constructeurs français : PSA (Peugeot-Citroën-DS) avec 2,938 millions de véhicules vendus en 2014 et Renault (y compris Dacia et Samsung Motors) avec 2,712 millions d’exemplaires.

 

VW numéro un en 2015 ?

Avant la crise financière internationale, le groupe General Motors a été le plus grand constructeur automobile mondial pendant des dizaines d’années, jusqu’à ce que Toyota le détrône en 2008. En 2011 Toyota a rendu pour un an sa couronne à GM, suite au séisme et au tsunami qui ont frappé le Japon et ont contraint le constructeur nippon a arrêté temporairement sa production.


Toutefois l’hégémonie de Toyota pourrait bien prendre fin en 2015 : le constructeur japonais prévoit notamment une baisse des ventes de 1% à 10,15 millions de véhicules. Volkswagen en revanche nourrit de hautes ambitions, notamment en Chine : les Allemands envisagent d’y ouvrir de nouvelles unités de production. Toyota pour sa part ne construira plus de nouvelles usines jusqu’en mars 2016, mais préfère « renforcer sa compétitivité, plutôt que de se lancer dans une course à la quantité », indique un porte-parole.

 

Tags: