Le dirigeant de Lidl Allemagne quitte l’entreprise

Le dirigeant de Lidl Allemagne quitte l’entreprise

A peine 2,5 ans après sa nomination au poste de dirigeant de Lidl Allemagne, Marin Dokozic quitte l’entreprise.  Il s’agit déjà du troisième départ d’un dirigeant en moins d’un an.  Sur le marché domestique, Aldi talonne Lidl de plus en plus.

Aldi gagne des parts de marché au détriment de Lidl

Les remous ne sont prêts de s’arrêter chez Lidl Allemagne.  Il y a un an, Sven Seidel, PDG groupe du discounter, quittait l’entreprise avec effet immédiat en raison de « désaccords concernant la stratégie ».  Ce départ faisait suite à des rumeurs selon lesquelles le superpuissant Klaus Gehrig, aux commandes de la société mère Schwarz Group, était en désaccord avec Seidel dont il reprochait son manque de conscientisation aux coûts.  Moins de six mois plus tard, le directeur e-commerce de Lidl quittait également l’entreprise, après que le même Gehrig avait fortement revus les projets numériques à la baisse.


Aujourd’hui, c’est Marin Dokozic, le numéro 1 de la branche allemande de Lidl, qui s’en va.  La raison officielle de ce départ n’a pas été divulguée, mais l’hebdomadaire WirtschaftsWoche est en possession de chiffres confidentiels du bureau d’études de marché GfK.  Ceux-ci démontrent que, dans son pays d’origine – de loin encore toujours son principal marché bénéficiaire avec 3.200 magasins et un chiffre d’affaires de 20,4 milliards  - Lidl perd des parts de marché en faveur de son rival de toujours Aldi qui progresse nettement plus fortement et mise pleinement sur des magasins plus modernes, avec davantage de marques A et plus de publicité.  La situation en Allemagne contraste donc fortement avec celle de notre pays où Lidl connaît une plus forte croissance que celle d’Aldi depuis des années.


Dokozic sera remplacé par Matthias Oppitz qui a déjà fait ses preuves en tant que dirigeant de Lidl Suisse.
 

Tags: