Exit Nissim SA , vive Olivier Strelli | RetailDetail

Exit Nissim SA , vive Olivier Strelli

Exit Nissim SA , vive Olivier Strelli

La société Nissim SA, propriétaire de la marque de prêt-à-porter Olivier Strelli, dépose le bilan, avec pour conséquences la fermeture des 22 boutiques et le licenciement de 50 employés. « Ceci ne signifie pas pour autant la fin d’ Olivier Strelli », annonce Olivier Israël, fils du fondateur de la marque.

Fin de la collection de prêt-à-porter

Nissim SA est la société qui créait, fabriquait et commercialisait les collections femmes et hommes d’Olivier Strelli. « Outre les difficultés économiques auxquelles le secteur dans son ensemble doit faire face, la société Nissim SA a subi différents contretemps ces deux dernières années », admet l’actuel patron Olivier Israël, fils du fondateur et créateur Nissim Israël.


« Malgré la demande de transfert d’entreprise en février 2012, la société est contrainte de cesser ses activités en ce qui concerne les collections de prêt-à-porter. Ce qui implique la fermeture des magasins et le licenciement du personnel ». Olivier Israël pour sa part estime avoir tout tenté ces derniers mois , afin de sauver l’entreprise.


Relance grâce aux accessoires

« Cela ne signifie pas pour autant la fin d’ Olivier Strelli », affirme la marque dans un communiqué de presse : « Le rachat de la marque par Olivier Israël permettra une relance sous une forme différente, mais adaptée aux besoins du marché. Les titulaires de licences d’Olivier Strelli sont prêts à relever ce défi et poursuivront pleinement le développement de leurs collections ».


La ligne d’accessoires avec ses montres, ses chaussures pour hommes, femmes et enfants et ses collections ‘Home’  (papier peint, tapis, serviettes de bain et de plage, draps de lit) continuera à être développée et commercialisée. « La production des fameuses écharpes de couleur, signées Nissim Israël, se poursuivra également. Les nouvelles écharpes seront disponibles dès cet hiver » , confirme-t-on dans le communiqué de presse.


Pas de commentaire

Outre ce communiqué  de presse, les Israël, père et fils, ont l’intention de se retrancher dans le silence : « Olivier Israël ne souhaite pas donner d’autres commentaires pour l’instant », nous dit-on. Plus encore : « Nissim Israël refuse que la presse associe sa photo à un article concernant la SA Nissim, société qu’il a vendue en 2008».

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Brantano veut devenir la marque de mode de référence pour tous »

22/02/2018

FNG veut hisser Brantano au rang de grande enseigne de mode et ambitionne d’en faire le premier choix pour un large public. Le retailer entend couvrir le marché avec trois formules de magasins complémentaires et une nouvelle plate-forme en ligne.

Jack & Jones ouvre cinq magasins selon un nouveau concept

22/02/2018

Durant la période à venir l’enseigne de mode Jack & Jones ouvrira cinq magasins selon un nouveau concept : le premier vient d’ouvrir ses portes au Westland Shopping Center à Anderlecht. D’autres ouvertures suivront dans les prochains mois.

Des prisonniers chinois fabriquent-ils des vêtements pour H&M et C&A ?

20/02/2018

L’ex-journaliste britannique Peter Humphrey accuse H&M et C&A de travaux forcés. Il aurait vu de ses propres yeux des prisonniers à Shanghai contraints de fabriquer des vêtements pour des enseignes occidentales. Les retailers concernés examinent l’affaire.

Chanel entre au capital de l’e-tailer Farfetch

19/02/2018

Chanel a pris une participation minoritaire dans la plateforme de mode online britannique Farfetch. La maison de couture française souhaite utiliser l’expérience de l’e-tailer afin de développer des innovations digitales pour sa propre clientèle.

Monoprix envisage l’acquisition du webshop Sarenza

19/02/2018

La chaîne de magasins Monoprix, propriété du groupe français Casino, a entamé des discussions en vue d’une reprise du site de vente en ligne de chaussures Sarenza, l’un des webshops les plus importants de France.

Kiabi ouvre son plus grand magasin belge au Westland Shopping Center

15/02/2018

La chaîne de mode française Kiabi ouvre son cinquième magasin dans le Westland Shopping Center à Anderlecht. Avec une surface de plus de 1.800 m², il s’agit du plus grand point de vente de l’enseigne familiale dans notre pays.

Back to top