Exit Nissim SA , vive Olivier Strelli | RetailDetail

Exit Nissim SA , vive Olivier Strelli

Exit Nissim SA , vive Olivier Strelli

La société Nissim SA, propriétaire de la marque de prêt-à-porter Olivier Strelli, dépose le bilan, avec pour conséquences la fermeture des 22 boutiques et le licenciement de 50 employés. « Ceci ne signifie pas pour autant la fin d’ Olivier Strelli », annonce Olivier Israël, fils du fondateur de la marque.

Fin de la collection de prêt-à-porter

Nissim SA est la société qui créait, fabriquait et commercialisait les collections femmes et hommes d’Olivier Strelli. « Outre les difficultés économiques auxquelles le secteur dans son ensemble doit faire face, la société Nissim SA a subi différents contretemps ces deux dernières années », admet l’actuel patron Olivier Israël, fils du fondateur et créateur Nissim Israël.


« Malgré la demande de transfert d’entreprise en février 2012, la société est contrainte de cesser ses activités en ce qui concerne les collections de prêt-à-porter. Ce qui implique la fermeture des magasins et le licenciement du personnel ». Olivier Israël pour sa part estime avoir tout tenté ces derniers mois , afin de sauver l’entreprise.


Relance grâce aux accessoires

« Cela ne signifie pas pour autant la fin d’ Olivier Strelli », affirme la marque dans un communiqué de presse : « Le rachat de la marque par Olivier Israël permettra une relance sous une forme différente, mais adaptée aux besoins du marché. Les titulaires de licences d’Olivier Strelli sont prêts à relever ce défi et poursuivront pleinement le développement de leurs collections ».


La ligne d’accessoires avec ses montres, ses chaussures pour hommes, femmes et enfants et ses collections ‘Home’  (papier peint, tapis, serviettes de bain et de plage, draps de lit) continuera à être développée et commercialisée. « La production des fameuses écharpes de couleur, signées Nissim Israël, se poursuivra également. Les nouvelles écharpes seront disponibles dès cet hiver » , confirme-t-on dans le communiqué de presse.


Pas de commentaire

Outre ce communiqué  de presse, les Israël, père et fils, ont l’intention de se retrancher dans le silence : « Olivier Israël ne souhaite pas donner d’autres commentaires pour l’instant », nous dit-on. Plus encore : « Nissim Israël refuse que la presse associe sa photo à un article concernant la SA Nissim, société qu’il a vendue en 2008».

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.

Votre smartphone choisit vos cadeaux sur Zalando

06/06/2018

A l’automne prochain il vous sera possible de demander à votre smartphone de choisir le cadeau idéal. Pour ce faire Zalando s’est associé à Google pour développer un chatbot, baptisé Gift Finder, pour Google Assistant.