Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore | RetailDetail

Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore

Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore

Famous Clothes, l’entreprise chapeautant les magasins outlet Cameleon et les webshops Snapstore et Famousbox, a obtenu du tribunal de commerce une protection judiciaire à l’égard de ses créanciers et ce jusqu’au 10 décembre 2014.

L’entreprise n’est pas parvenue à résorber ses pertes

Pour Famous Clothes les problèmes ont commencé durant l’exercice 2013, au cours duquel l’entreprise a accusé une perte de 3,335 millions d’euros, ramenant ainsi le bénéfice reporté de 1,053 million d’euros à une perte reportée de 2,994 millions d’euros. Pourtant cette année-là le chiffre d’affaires progressait de 42,239 millions d’euros à 53,560 millions d’euros, mais les frais, eux, augmentaient de 43,422 millions d’euros à 57,521 millions d’euros. Au cours de l’exercice suivant, dont les chiffres n’ont pas encore été publiés, l’entreprise n’est visiblement pas parvenue à redresser la situation.


En outre durant l’exercice 2013 l’endettement du groupe est passé de 19,428 millions d’euros à 24,456 millions d’euros. La majeure partie de ces dettes étant des emprunts à court terme, les montants impayés auprès des fournisseurs ont augmenté de 8,1 millions d’euros à 10,5 millions d’euros.


ING principal créancier

Dans ce contexte, Famous Clothes s’est vu contraint de demander au tribunal de commerce à être protégé à l’égard de ses créanciers. Le juge a accepté la demande et octroyé une protection jusqu’au 10 décembre. Ce délai doit permettre à Famous Clothes de mettre au point un arrangement collectif à l’égard de ses créanciers.

 

Les principaux créanciers sont la banque ING (1,8 million d’euros), CBC Banque (900.000 euros), le fisc (1,1 million d’euros) et l’ONSS (436.000 euros). Sur la liste des créanciers figurent également des dizaines de fournisseurs, notamment Bestsellers, Geox et Logisport, qui ont encore une belle somme à récupérer. Le 26 novembre on devrait être fixé sur l’approbation ou non du plan de sauvetage par les créanciers.


Les actionnaires pour leur part proposent déjà un début de solution, en convertissant leurs créances en capital (4 millions d’euros), portant ainsi le capital de l’entreprise à 9,112 millions d’euros.


Outlet et online

Famous Clothes est connu surtout au travers de son centre outlet Cameleon, qui  vend des vêtements de fins de séries à ses membres. Le groupe dispose d’un magasin de 8.000 m² à Woluwe-Saint-Pierre, ainsi qu’un point de vente supplémentaire à Genval.


Depuis quelques années l’entreprise vend également des vêtements à prix réduits (avec des rabais allant jusqu’à 70%) via ses webshops Snapstore. Famousbox – un webshop proposant des vêtements, chaussures et accessoires – fait également partie de groupe.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


e5 Mode s’affilie à la Fair Wear Foundation

24/05/2018

ECG, le département design et import de e5 Mode, s’affilie à la Fair Wear Foundation. Cette organisation internationale, en collaboration avec les marques de vêtements, œuvre pour de meilleures conditions de travail pour les ouvriers du textile.

L’enseigne de chaussures Torfs devient franchisé de The Athlete’s Foot

23/05/2018

Le 1er juin la chaîne de sneakers The Athlete’s Foot ouvrira un magasin au Waasland Shopping Center. Ce 2ème magasin belge est le premier à ouvrir en partenariat avec le chausseur Torfs. Cette année l’ouverture d’un autre magasin est prévu à Eeklo.

Zara ouvre un nouveau flagshipstore munis d’hologrammes et de robots

18/05/2018

Dans le nouveau flagshipstore Zara à Stratford, dans l’est de Londres, les clients sont accueillis par des hologrammes, des bras robotisés et des vendeurs armés d’iPads.  Le magasin souhaite associer le meilleur du shopping online et offline.

Hema écope d’une amende de plusieurs millions suite à un conflit avec Levi’s

17/05/2018

Le tribunal de Bruxelles a infligé une amende de 4,4 millions d’euros à Hema, suite à un conflit avec la marque de jeans Levi’s, qui reprochait à l’enseigne néerlandaise d’avoir reproduit les coutures en V de Levi’s sur ses propres collections.

L’expansion plonge Suitsupply dans le rouge

15/05/2018

Suite aux gros investissements consacrés à son expansion en 2017, Suitsupply a vu grimper non seulement son CA, mais également sa perte. Pourtant c’est la seule façon d’avancer, estime la chaîne néerlandaise, qui garde les yeux rivés sur les USA.

Belgian Friday, le nouveau weekend promotionnel en ligne belge

15/05/2018

Après le Black Friday voici maintenant la première édition du Belgian Friday : ce vendredi 18 mai les chaînes Kiabi, La Redoute, Sarenza, Veritas, Jack & Jones et Tape à l'oeil lancent un nouvel événement shopping, avec des réductions et des actions pour les e-acheteurs.