Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore

Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore

Famous Clothes, l’entreprise chapeautant les magasins outlet Cameleon et les webshops Snapstore et Famousbox, a obtenu du tribunal de commerce une protection judiciaire à l’égard de ses créanciers et ce jusqu’au 10 décembre 2014.

L’entreprise n’est pas parvenue à résorber ses pertes

Pour Famous Clothes les problèmes ont commencé durant l’exercice 2013, au cours duquel l’entreprise a accusé une perte de 3,335 millions d’euros, ramenant ainsi le bénéfice reporté de 1,053 million d’euros à une perte reportée de 2,994 millions d’euros. Pourtant cette année-là le chiffre d’affaires progressait de 42,239 millions d’euros à 53,560 millions d’euros, mais les frais, eux, augmentaient de 43,422 millions d’euros à 57,521 millions d’euros. Au cours de l’exercice suivant, dont les chiffres n’ont pas encore été publiés, l’entreprise n’est visiblement pas parvenue à redresser la situation.


En outre durant l’exercice 2013 l’endettement du groupe est passé de 19,428 millions d’euros à 24,456 millions d’euros. La majeure partie de ces dettes étant des emprunts à court terme, les montants impayés auprès des fournisseurs ont augmenté de 8,1 millions d’euros à 10,5 millions d’euros.


ING principal créancier

Dans ce contexte, Famous Clothes s’est vu contraint de demander au tribunal de commerce à être protégé à l’égard de ses créanciers. Le juge a accepté la demande et octroyé une protection jusqu’au 10 décembre. Ce délai doit permettre à Famous Clothes de mettre au point un arrangement collectif à l’égard de ses créanciers.

 

Les principaux créanciers sont la banque ING (1,8 million d’euros), CBC Banque (900.000 euros), le fisc (1,1 million d’euros) et l’ONSS (436.000 euros). Sur la liste des créanciers figurent également des dizaines de fournisseurs, notamment Bestsellers, Geox et Logisport, qui ont encore une belle somme à récupérer. Le 26 novembre on devrait être fixé sur l’approbation ou non du plan de sauvetage par les créanciers.


Les actionnaires pour leur part proposent déjà un début de solution, en convertissant leurs créances en capital (4 millions d’euros), portant ainsi le capital de l’entreprise à 9,112 millions d’euros.


Outlet et online

Famous Clothes est connu surtout au travers de son centre outlet Cameleon, qui  vend des vêtements de fins de séries à ses membres. Le groupe dispose d’un magasin de 8.000 m² à Woluwe-Saint-Pierre, ainsi qu’un point de vente supplémentaire à Genval.


Depuis quelques années l’entreprise vend également des vêtements à prix réduits (avec des rabais allant jusqu’à 70%) via ses webshops Snapstore. Famousbox – un webshop proposant des vêtements, chaussures et accessoires – fait également partie de groupe.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top