Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore

Protection judiciaire pour l’entreprise chapeautant Cameleon et Snapstore

Famous Clothes, l’entreprise chapeautant les magasins outlet Cameleon et les webshops Snapstore et Famousbox, a obtenu du tribunal de commerce une protection judiciaire à l’égard de ses créanciers et ce jusqu’au 10 décembre 2014.

L’entreprise n’est pas parvenue à résorber ses pertes

Pour Famous Clothes les problèmes ont commencé durant l’exercice 2013, au cours duquel l’entreprise a accusé une perte de 3,335 millions d’euros, ramenant ainsi le bénéfice reporté de 1,053 million d’euros à une perte reportée de 2,994 millions d’euros. Pourtant cette année-là le chiffre d’affaires progressait de 42,239 millions d’euros à 53,560 millions d’euros, mais les frais, eux, augmentaient de 43,422 millions d’euros à 57,521 millions d’euros. Au cours de l’exercice suivant, dont les chiffres n’ont pas encore été publiés, l’entreprise n’est visiblement pas parvenue à redresser la situation.


En outre durant l’exercice 2013 l’endettement du groupe est passé de 19,428 millions d’euros à 24,456 millions d’euros. La majeure partie de ces dettes étant des emprunts à court terme, les montants impayés auprès des fournisseurs ont augmenté de 8,1 millions d’euros à 10,5 millions d’euros.


ING principal créancier

Dans ce contexte, Famous Clothes s’est vu contraint de demander au tribunal de commerce à être protégé à l’égard de ses créanciers. Le juge a accepté la demande et octroyé une protection jusqu’au 10 décembre. Ce délai doit permettre à Famous Clothes de mettre au point un arrangement collectif à l’égard de ses créanciers.

 

Les principaux créanciers sont la banque ING (1,8 million d’euros), CBC Banque (900.000 euros), le fisc (1,1 million d’euros) et l’ONSS (436.000 euros). Sur la liste des créanciers figurent également des dizaines de fournisseurs, notamment Bestsellers, Geox et Logisport, qui ont encore une belle somme à récupérer. Le 26 novembre on devrait être fixé sur l’approbation ou non du plan de sauvetage par les créanciers.


Les actionnaires pour leur part proposent déjà un début de solution, en convertissant leurs créances en capital (4 millions d’euros), portant ainsi le capital de l’entreprise à 9,112 millions d’euros.


Outlet et online

Famous Clothes est connu surtout au travers de son centre outlet Cameleon, qui  vend des vêtements de fins de séries à ses membres. Le groupe dispose d’un magasin de 8.000 m² à Woluwe-Saint-Pierre, ainsi qu’un point de vente supplémentaire à Genval.


Depuis quelques années l’entreprise vend également des vêtements à prix réduits (avec des rabais allant jusqu’à 70%) via ses webshops Snapstore. Famousbox – un webshop proposant des vêtements, chaussures et accessoires – fait également partie de groupe.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Yoox Net-a-Porter réalise un CA record en 2017

16/01/2018

En 2017 l’e-tailer Yoox Net-a-Porter (YNAP) a atteint un chiffre d’affaires record de plus de 2 milliards d’euros, soit une croissance de plus de 10% par rapport à 2016.

Hugo Boss : objectifs de croissance atteints en 2017

16/01/2018

La marque de mode allemande Hugo Boss a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés pour 2017, grâce notamment à une forte croissance au 4ème trimestre. Sur l’ensemble de l’année le chiffre d’affaires a progressé de 3% hors effets de change.

Les propriétaires de C&A envisagent la vente de l’entreprise à des investisseurs chinois

15/01/2018

Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, la famille néerlandaise Brenninkmeijer étudie la possibilité de se défaire de la chaîne de magasins de vêtements C&A.  Ce faisant, l’entreprise pourrait tomber aux mains d’investisseurs chinois.

Gucci ouvre un restaurant et un musée à Florence

12/01/2018

La maison de mode italienne Gucci a ouvert un musée et un restaurant pour cinquante personnes à Florence. Le chef triplement étoilé Massimo Bottura y servira des plats gastronomiques aux clients.

Bénéfice record pour la maison mère d’Uniqlo

11/01/2018

Fast Retailing, la maison mère de la marque de mode japonaise Uniqlo, a enregistré un bénéfice record au premier trimestre.  Il est le résultat des ventes à l’étranger, qui pour la première fois, étaient plus importantes que celles réalisées au Japon.

Une légère hausse du chiffre d’affaires pour Marie Jo & Co

11/01/2018

En 2017, le fabricant de lingerie originaire de Flandre orientale Van de Velde a enregistré un chiffre d’affaire en légère hausse à 208,7 millions d’euros.  La branche retail a obtenu de bien meilleurs résultats que les activités de gros.

Back to top