Philips ferme son webshop pour cause de ristournes trop importantes

Philips ferme son webshop pour cause de ristournes trop importantes

Mercredi, Philips a dû fermer une partie de son webshop durant quelques heures suite à la perte de contrôle d’une action de ristournes.  Les clients ne recevaient pas la ristourne de 7,50 euros, mais une de 75 euros par produit commandé.


Oups, une petite erreur


 « Nous avons constaté une forte croissance des commandes et des achats de plusieurs produits en grandes quantités », déclare Philips.  Ceci, ainsi que la notification d’un client honnête soulignant que quelque chose n’était pas normal, a contraint l’entreprise à fermer son webshop durant quelques heures.  Une erreur s’est apparemment produite lors du passage vers un nouveau système ICT.  « Une erreur de frappe s’est introduite dans le code et la ristourne était accordée sur chaque produit, au lieu de sur chaque commande.  Nous avons joué au père Noël sans le savoir», précise un porte-parole au journal Eindhovens Dagblad.


L’entreprise ne souhaite pas préciser le montant que lui a coûté cette générosité accidentelle.  « Nous avons déjà livré les produits à un petit nombre de consommateurs et nous n’allons pas tenter de les récupérer », explique le porte-parole.  Les autres commandes ne seront pas livrées.


Les juristes de Philips ont pris cette décision sur base du fameux arrêt Otto qui a été prononcé en 2008.  A l’époque, ce webshop proposait une télévision au prix de 99 euros, mais le juge avait jugé que l’entreprise « pouvait démontrer de manière plausible » qu’il s’agissait d’une erreur.  Pour cette raison, Otto n’a pas été contraint de livrer les télévisions.  Philips se base sur ce même raisonnement : l’offre sur un site internet n’est pas contraignante lorsque le prix affiché diffère trop de ce que le consommateur peut espérer obtenir.  Néanmoins, l’entreprise de Eindhoven réfléchit à une nouvelle action de ristournes pour consoler les clients déçus …