Filet Pur – « Be afraid, be very afraid… »

Filet Pur – « Be afraid, be very afraid… »

La semaine dernière les retailers alimentaires ont reçu une petite leçon d’innovation d’Amazon. Les fabricants du secteur food ont fait la fête, sauf ceux trop préoccupés par des disputes. Voici le résumé de la semaine par RetailDetail Food.

 ‘Trending’

Et nous aussi nous avons fait la fête. La nuit fut courte après la très agréable RetailDetail Night d’hier. Avec le hashtag #RDN16 nous étions véritablement ‘trending’ sur les réseaux sociaux, malgré la concurrence de quelques matchs de football européens. En tout cas merci à notre public enthousiaste. Mais vous le voyez, même en manquant de sommeil, nous sommes au rendez-vous pour vous résumer l’essentiel de l’actualité food de cette semaine, qui une fois de plus fut turbulente.


La période de Noël est censée être une période de paix et d’union, mais apparemment cela ne semble pas être le cas dans le secteur des boissons. Sodastream pensait être drôle en louant quelques stars de Game of Thrones pour une vidéo montrant un consommateur obligé de subir un ‘Walk of Shame’ après avoir acheté de l’eau en bouteille dans un supermarché. Pourquoi ? Parce que les bouteilles seraient polluantes. La FIEB, la fédération de l'industrie des eaux et des boissons rafraîchissantes, a ri jaune et a exigé que la vidéo soit retirée. Bien entendu cette plainte ne fera  qu’attiser la curiosité des consommateurs, qui seront encore plus nombreux à visionner la vidéo et s’empresseront de la partager sur leur page facebook. Pas de chance pour la FIEB !


Boîte à biscuits

Depuis lundi l’incomparable marque de biscuits Delacre est entièrement passée aux mains de Ferrero. Du coup un nouveau CEO a été désigné : notre sympathique compatriote Jérôme Grégoire aura désormais le dernier mot concernant la décoration des boîtes à biscuits en fer blanc et bien d’autres choses encore. La brasserie Palm, elle aussi, a un nouveau CEO : Sven Stuer, qui a démarré sa carrière chez AB Inbev et a ensuite gravi les échelons jusqu’à devenir directeur des ventes chez Unilever.


Parlant d’AB InBev : le géant brassicole va lancer une chaîne de cafés-restaurants autour de la bière spéciale américaine Goose Island, qui dernièrement a raflé une médaille d’or lors du Brussels Beer Challenge. Le ‘vécu’ est le mot d’ordre : l’objectif d’AB InBev est de donner forme physiquement à l’univers de ses marques. Le projet Goose Island débutera à Londres, mais viendra ensuite s’installer chez nous. Entretemps les familles  d’AB InBev s’adonnent à la diversification en investissant dans Oatly, un fabricant suédois de produits sans lactose, donc un concurrent d’Alpro.


Lubrifiant

Mauvaise nouvelle pour tous ceux qui attendent avec impatience les repas des jours de fêtes : apparemment cette année ils devront se passer de foie gras, car la grippe aviaire a frappé la France et des dizaines de milliers d’oies sont abattues. Les fournisseurs qui n’ont pas été touchés par le fléau, augmentent fortement leurs prix. Et le saumon aussi augmente en prix, suite à des problèmes de pêche. Mais dans nos supermarchés nous devrions pas trop en souffrir. Et puis il nous restera toujours le tofu dont le prix est resté stable jusqu’à nouvel ordre.


Pour solutionner les vrais problèmes existentielles, nous pouvons toujours compter sur nos technologues alimentaires. C’est rassurant ! Ainsi nos scientifiques se sont penchés sur la question de savoir comment vider un flacon de sauce jusqu’à la dernière goûte. Eh oui, ils ont trouvé la réponse : un lubrifiant ! Un coating huileux qui permet à la sauce de s’écouler très facilement sans que vous ayez à secouer la flacon avec acharnement. Merci la science !


Sain

Pour inciter les Européens à adopter des habitudes alimentaires plus saines, plus de 50 partenaires vont investir 1,2 milliard d’euros dans le cadre d’un projet du European Institute of Innovation and Technology (EIT). Des programmes d’innovation se pencheront notamment sur une alimentation saine personnalisée et sur une consommation efficace de matières premières et d’énergie.


Maggie De Block était déjà au courant et a donc décidé que le gouvernement belge n’avait plus à faire d’efforts pour décourager les achats d’aliments malsains, puisque d’ici peu la malbouffe ne serait plus qu’un vague souvenir du passé. Dès lors une extension de la taxe sur le sucre semble superflue et n’aura donc pas lieu.


De quoi réjouir la Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge, qui la semaine dernière fêtait son 80ème anniversaire en présence des ministres Kris Peeters et Willy Borsus. L’octogénaire en a profité pour lancer un nouveau site web, avec entre autres une série de vidéos concernant des entreprises alimentaires belges et leurs collaborateurs.


Personnalisation

La semaine dernière Ahold Delhaize a organisé une réunion avec de grands investisseurs et des experts financiers afin de mettre en avant les gigantesques avantages de leur fusion. Nous n’étions pas conviés, mais nous avons néanmoins été informés des grandes lignes de la nouvelle stratégie, notamment doubler le chiffre d’affaires online, miser sur une alimentation plus saine et réduire le gaspillage alimentaire.


En outre Ahold Delhaize compte s’appuyer sur le knowhow de bol.com afin de personnaliser les promotions et les listes de courses dans toutes ses enseignes. Une initiative dont nous ne pouvons que nous réjouir, étant donné que chez RetailDetail Food nous sommes de fervents adeptes de la personnalisation, comme en témoigne notre journal food personnalisé, dont le onzième numéro – un numéro dédié aux carnivores – vient de paraître en version papier ainsi qu’en version digitale.


Victime

L’équité dans le monde est l’une des missions de Carrefour, nous semble-t-il. Pour ce faire le retailer a décidé de déployer la file d’attente unique dans tous ses hypermarchés, pour que le temps d’attente soit pareil pour tout le monde. « 100% honnête », affirme l’expert en retail Gino Van Ossel.  « Et pas moyen de dépasser les autres », quoique …


En outre chez Carrefour ils continuent sans relâche à ouvrir de nouveaux magasins, comme l’annonçait déjà le CEO François-Melchior de Polignac la semaine dernière. Un homme de parole, car rien qu’au mois de décembre huit magasins express ouvriront leurs portes, ce qui porte le nombre total à 284. Mais qui dit ouverture, dit parfois aussi fermeture. En effet, contrairement à ce que prétend monsieur de Pollignac, il est bel et bien question de saturation, voire même d’éviction.


La victime de la semaine est le supermarché Match à l’avenue De Keyser à Anvers. La porte-parole estime que la fermeture est due ‘l’emplacement peu favorable’, oubliant apparemment que le magasin est situé dans une rue commerçante exclusive très fréquentée, sous un cinéma ultra-populaire, dans la ville du shopping numéro un de notre pays. Si même là ça ne marche pas …


‘Just Walk out’

Mais la cerise sur le gâteau nous arrive une fois de plus des Etats-Unis. « Just walk out » , voilà l’innovation qu’Amazon dévoile au monde. Certes aujourd’hui il arrive déjà à certains de quitter un magasin sans payer, sauf qu’ils n’en ont pas l’autorisation, alors que chez Amazon Go, c’est permis. En effet le  magasin est géré par une sorte de Big Brother qui enregistre minutieusement tout ce que vous déposez dans votre caddie et vous envoie la facture par la suite. Fini les files d’attente, les caisses et les caissières. Et les remplisseurs de rayons seront-ils bientôt remplacés par des robots ?


Voilà le résultat lorsqu’un acteur online vient se mêler du magasin physique. Vous pensez qu’on est encore loin d’en arriver là ? Possible, mais nous ne sommes pas tout à fait rassurés. Plus encore, nous rejoignons ce que disait  très justement l’actrice Geena Davis dans le film d’horreur ‘The Fly’ (1986) récompensé d’un oscar : « Be afraid, be very afraid… ».