Makro enregistre une nouvelle perte significative

Shutterstock.com

Les pertes s’accumulent chez Makro. Au cours de l'exercice précédent, clôturé le 30 septembre 2020, elles se chiffraient à 44 millions d'euros.

 

Légère baisse du chiffre d'affaires

En Belgique, Makro compte 6 grossistes et 11 points de vente Metro destinés exclusivement à l’horeca. Le groupe de distribution a enregistré une légère baisse de chiffre d'affaires au cours du dernier exercice financier, passant de 737 millions d'euros à 1,5 milliard d'euros 714 millions d'euros, rapporte De Rijkste Belgen. Au final, la perte s’est élevée à 44 millions d’euros, contre 66 millions d'euros en 2019.

 

Dans notre pays, Makro est déficitaire depuis des années. Pour l'instant (?), les pertes sont systématiquement compensées par la société mère allemande. Au début de cette année, le groupe Metro a injecté 23 millions d'euros supplémentaires dans sa filiale belge. La perte reportée de l’entreprise belge atteint désormais 369 millions d’euros.

 

« Concept dépassé »

Parallèlement, Makro accumule également des pertes aux Pays-Bas. La chaîne y compte 17 succursales, soit une représentation comparable à celle de la branche belge. Selon RTL Z, l'entreprise a subi une perte d’environ 280 millions d’euros ces 5 dernières années. « Makro est dépassé, désabusé et ne sait pas ce qu'il veut », a déclaré l'expert en commerce de détail Paul Moers il y a quelques semaines. « C'est inconcevable que le groupe ait laissé les choses aller aussi loin. C’était pourtant le leader du marché, une marque incroyablement puissante. Tout le monde voulait un pass Makro, y compris les consommateurs. »