Augmentation des pertes pour Makro et Metro

Augmentation des pertes pour Makro et Metro
Photo : Shutterstock.com

Les supermarchés et grossistes belges de Makro et Metro inquiètent la société mère allemande. L’année dernière, les pertes sont reparties à la hausse, sans compter l’apparition d’un dangereux concurrent.

 

65 millions

Les grossistes de Metro et principalement les supermarchés de Makro sont toujours dans une mauvaise passe : en 2019 la perte d’exploitation a augmenté de plus de 5 % pour atteindre 65 millions d’euros dans la branche belge, rapporte De Tijd. La perte nette a également augmenté, atteignant 66 millions d’euros. Le seul point positif est la remontée du chiffre d’affaires (+0,4 %), qui s’élève à 737,9 millions d’euros. Néanmoins, les recettes restent plus d'un dixième en dessous de celles de 2017.

 

La situation est difficile depuis déjà plusieurs années pour la branche belge du groupe Metro. Jusqu’à présent, la société mère allemande a toujours contrebalancé les pertes : ce n’est que depuis ces deux dernières années que le montant est de l’ordre de cent millions d’euros.

 

Hier, de mauvaises nouvelles se sont encore abattues sur Makro et Metro : Colruyt a annoncé qu’il allait tester une nouvelle formule de magasin, réservée aux clients professionnels. En outre, le détaillant de Halle garantit également les prix les plus bas dans le nouveau magasin.