« L’e-commerce en Europe de l’Ouest progresse de 10% en 2013 » | RetailDetail

« L’e-commerce en Europe de l’Ouest progresse de 10% en 2013 »

« L’e-commerce en Europe de l’Ouest progresse de 10% en 2013 »

Au Benelux, en France, en Irlande et en Grande-Bretagne le chiffre d’affaires du secteur de l’e-commerce cette année devrait progresser de 10% à 173,8 milliards d’euros. Les Britanniques se taillent la part du lion, tandis que la Belgique et  l’Irlande rattrapent leur retard.

Les Pays-Bas en 3ème position, la Belgique « marché en croissance »

Pour la première fois les six pays d’Europe de l’Ouest représentent 51% du marché de l’e-commerce européen, grâce à une croissance attendue du chiffre d’affaires de 10% par rapport à 2012. Une belle progression, qui reste néanmoins nettement en-deçà des 20% enregistrés l’an dernier par l’organisation sectorielle Ecommerce Europe.


Parmi les six pays analysés, les Britanniques sont de loin le plus grand marché de l’e-commerce, avec un chiffre d’affaires de 96,2 milliards d’euros en 2012. Cette année ils devraient même franchir le cap des 100 milliards d’euros (environ 103 milliards d’euros selon les attentes), soit le double de la France (45 milliards d’euros en 2012). Les Pays-Bas arrivent en troisième position avec 9,8 milliards d’euros l’an dernier.


Avec un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros la Belgique est cinquième (après l’Irlande avec 3,8 milliards d’euros), mais les deux pays gagnent du terrain. En Belgique le secteur de l’e-commerce devrait progresser de 20% (à 3,6 milliards d’euros), en Irlande d’un quart (à 4,6 milliards d’euros) ; ce qui leur vaut la mention de « marchés en croissance ».


Les Belges et les Hollandais « pingres » ?

Parmi les six pays étudiés, les Britanniques sont les plus dépensiers online : pas moins de 4.010 euros par ménage. En comparaison les Hollandais et les Belges semblent bien « pingres » : ainsi un ménage aux Pays-Bas consacre en moyenne 1.365 euros online, les ménages belges à peine 836 euros (à titre comparatif : pour l’ensemble de l’Union européenne le budget online est de 1.696 euros).


Ecommerce Europe constate toutefois que ces chiffres en Belgique grimpent rapidement : « L’e-commerce belge connaît une forte croissance et nous prévoyons que le pays rattrapera vite son retard. » Quant aux Pays-Bas l’organisation est plus sceptique : « Les Pays-Bas sont considérés comme un marché plus mature. De plus, la haute densité des magasins physiques y limite la nécessité des achats en ligne, en comparaison avec d’autres pays. »


Ecommerce Europe, l’organisation faîtière européenne de plus de 4.000 retailers online, a rassemblé toutes ces conclusions et bien d’autres dans son rapport ‘Western European B2C Ecommerce Report’, à télécharger sur le site de l'organisation.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.