2ememain.be lance un site mobile

2ememain.be lance un site mobile

2ememain.be, le plus grand site belge d’annonces gratuites, teste depuis la semaine dernière la version bêta de son nouveau site mobile qui « sera lancé officiellement d’ici quelques semaines ».  Cette initiative a été prise suite à l’augmentation importante du nombre d’utilisateurs mobiles et l’intérêt grandissant pour le commerce mobile dans notre pays.

Déjà 7% de visites via tablettes et smartphones

2ememain.be, le site de petites annonces le plus visité en Belgique, avec 600.000 visiteurs par jour, a constaté durant ces derniers mois une croissance considérable du nombre d’utilisateurs mobiles. Durant le premier trimestre de cette année une augmentation de 320%  a été notée par rapport au même trimestre en 2011.


Actuellement 7% du nombre total de visiteurs accèdent au site via une tablette ou un smartphone, l’équivalent de 34.500 visites mobiles  par jour. Les iPad et iPhone sont les plus populaires, avec respectivement 14.200 visites via la tablette d’Apple et 10.300 via le smartphone pommé. D’autre part 7.500 visiteurs consultent le site via Android et 2.500 via d’autres plateformes.


A chaque plateforme son application

Ces chiffres prometteurs et la perspective d’une croissance rapide du marché des smartphones, ont incité 2ememain.be à lancer online une version bêta de son site mobile. « Une première version de notre nouveau site mobile est testée par des visiteurs depuis mercredi et sera développée avec leur collaboration », explique Aldine Reinink, porte-parole du site de petites annonces. « Nous avons lancé parmi nos plus 55.000 fans Facebook et suiveurs sur Twitter un code QR en leur demandant de tester le site et de nous envoyer leur feedback. Le but est d’améliorer le site mobile sur base de leur input, afin qui nous puissions le lancer officiellement d’ici quelques semaines ».

 

Le site mobile constitue le point de départ d’une stratégie complète, où chaque plateforme mobile aura sa propre application. « D’ici la fin de l’année l’utilisation mobile de 2ememain.be devrait atteindre les 20% », prévoit le site avec ambition. 2ememain.be a été fondé en 2000 et propose plus de 2,5 millions de petites annonces en ligne. Le site figure au top 10 du CIM parmi les sites les plus visités de notre pays.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Alibaba dévoile son magasin high-tech du futur

24/11/2017

Les supermarchés entièrement automatisés d’Amazon Go n’ont pas encore ouvert leurs portes  qu’Alibaba riposte déjà : le géant chinois du e-commerce présente Tmall Supermart, un supermarché débordant de gadgets technologiques.

Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Back to top