Amazon lorgne la mode espagnole | RetailDetail

Amazon lorgne la mode espagnole

Amazon lorgne la mode espagnole

Après s’être lancé en Espagne en 2011, Amazon y dispose également depuis le 21 mai d’un département online dédié aux vêtements. L’e-commerçant américain espère ainsi s’accaparer une part du gâteau sur le marché de la mode espagnol.

Inditex, le plus grand concurrent

Ce nouveau département de vêtements propose environ 700.000 articles de 2.000 marques. Ainsi Amazon entend conquérir une partie du marché online de la mode en Espagne, qui représente un chiffre d’affaires annuel d’environ 300 millions d’euros. Actuellement les deux grands acteurs sur ce marché sont Inditex (dont fait partie notamment Zara), qui a réalisé un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros en 2013, et Privalia, avec un chiffre d’affaires similaire. L’arrivée d’Amazon pourrait sérieusement changer la donne.


Depuis son entrée sur le marché espagnol en 2011, Amazon a connu une forte croissance. Actuellement le groupe y compte 6 millions d’utilisateurs. Par ailleurs l’e-commerçant y a une longueur d’avance sur ses concurrents au niveau de la logistique, grâce à son centre de distribution de 3.000 m² à Madrid et aux accords conclus avec 1.200 commerces, où les clients peuvent aller retirer leurs commandes.


L’expérience d’achat est primordiale

« Aujourd’hui l’Espagne est un marché intéressant pour le fashion retail online », explique Diego Galván de GBS Finanzas dans le journal espagnol El Pais. « Les Espagnols ne craignent plus de faire leurs achats en ligne. Il y a donc là un énorme potentiel. […] Le succès d’Amazon dépendra davantage de l’expérience d’achat que du nombre de produits. […] Finalement la facilité des retours ou encore la rapidité des livraisons permettront à Amazon de se distinguer. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Back to top