Amazon lorgne la mode espagnole | RetailDetail

Amazon lorgne la mode espagnole

Amazon lorgne la mode espagnole

Après s’être lancé en Espagne en 2011, Amazon y dispose également depuis le 21 mai d’un département online dédié aux vêtements. L’e-commerçant américain espère ainsi s’accaparer une part du gâteau sur le marché de la mode espagnol.

Inditex, le plus grand concurrent

Ce nouveau département de vêtements propose environ 700.000 articles de 2.000 marques. Ainsi Amazon entend conquérir une partie du marché online de la mode en Espagne, qui représente un chiffre d’affaires annuel d’environ 300 millions d’euros. Actuellement les deux grands acteurs sur ce marché sont Inditex (dont fait partie notamment Zara), qui a réalisé un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros en 2013, et Privalia, avec un chiffre d’affaires similaire. L’arrivée d’Amazon pourrait sérieusement changer la donne.


Depuis son entrée sur le marché espagnol en 2011, Amazon a connu une forte croissance. Actuellement le groupe y compte 6 millions d’utilisateurs. Par ailleurs l’e-commerçant y a une longueur d’avance sur ses concurrents au niveau de la logistique, grâce à son centre de distribution de 3.000 m² à Madrid et aux accords conclus avec 1.200 commerces, où les clients peuvent aller retirer leurs commandes.


L’expérience d’achat est primordiale

« Aujourd’hui l’Espagne est un marché intéressant pour le fashion retail online », explique Diego Galván de GBS Finanzas dans le journal espagnol El Pais. « Les Espagnols ne craignent plus de faire leurs achats en ligne. Il y a donc là un énorme potentiel. […] Le succès d’Amazon dépendra davantage de l’expérience d’achat que du nombre de produits. […] Finalement la facilité des retours ou encore la rapidité des livraisons permettront à Amazon de se distinguer. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.