Amazon revoit ses pratiques fiscales en Europe | RetailDetail

Amazon revoit ses pratiques fiscales en Europe

Amazon revoit ses pratiques fiscales en Europe

Depuis le 1er mai l'e-commerçant Amazon comptabilise ses ventes dans chaque pays européen individuellement et non plus à partir du Luxembourg comme il le faisait auparavant, selon une pratique d’optimisation fiscale contestée par l’Union européenne.

Grande-Bretagne, Allemagne, Italie et Espagne

Amazon est en train de revoir ses pratiques fiscales en Europe : un porte-parole du groupe a confié au Wall Street Journal qu’Amazon avait commencé à déclarer ses revenus pour chaque pays européen individuellement, alors qu’auparavant il bénéficiait d’avantages fiscaux via un montage fiscal au Luxembourg. » La Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne sont les premiers pays concernés par cette nouvelle mesure.


Amazon dit travailler depuis deux ans à ce nouveau système fiscal. A signaler toutefois que la Commission européenne enquête depuis octobre 2014 sur les accords fiscaux entre Amazon et le Grand-Duché de Luxembourg. En début d’année la Commission a diffusé un document indiquant que le Luxembourg avait octroyé des avantages à Amazon de manière illégale et contraire à la réglementation du marché interne européen.


La décision d’Amazon de revoir ses pratiques fiscales en Europe pourrait avoir de lourdes conséquences pour d’autres multinationales, car l’Europe examine des montages fiscaux similaires de grands groupes, comme le constructeur automobile Fiat en Italie, le géant de l’électronique Apple en l’Irlande et Starbucks aux Pays-Bas.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.