Amazon va construire trois centres logistiques en Pologne

Amazon va construire trois centres logistiques en Pologne

Alors qu’Amazon et le syndicat allemand Ver.di sont en brouille concernant les conditions de travail en Allemagne, le géant de l’e-commerce va construire trois nouveaux centres de distribution en Pologne, destinés dans un premier temps à traiter les commandes des clients d’Amazon.de.

2.000 emplois à temps plein par centre

Amazon dispose déjà de plus de vingt centres logistiques en Europa et vient d’annoncer l’investissement de « centaines de millions d’euros » dans la construction de trois nouveaux centres de distribution en Pologne, dont deux (près de Wrocław et Poznań)  devraient ouvrir en août 2014, le troisième (également près de Wrocław) sera opérationnel mi-2015.


Chaque centre de distribution emploiera 2.000 travailleurs fixes à temps plein et embauchera 3.000 ouvriers saisonniers supplémentaires au moment de pointe,  indique Amazon.


Désaccord entre Amazon.de et les syndicats

Selon le journal polonais ‘Puls Biznesu’, Amazon en aurait assez des nombreux arrêts de travail en Allemagne et envisagerait de délocaliser une partie de ses activités en Europe de l’Est. Amazon et le syndicat Ver.di sont en désaccord depuis longtemps concernant les conditions de travail en Allemagne.


Le syndicat tente depuis des mois de convaincre Amazon d’aligner les salaires de ses  9.000 employés en Allemagne aux salaires en vigueur dans le secteur de la distribution. Amazon pour sa part refuse estimant qu’il s’agit de travail dans le secteur logistique, qui en Allemagne est moins bien rémunéré que le travail dans la distribution. Les grèves se succèdent et le syndicat prévoit d’autres actions, notamment à la période de Noël.


Néanmoins Amazon souligne que le but n’est pas de fermer les centres de distribution existants. « Il ne s’agit pas d’un déménagement des centres logistiques allemands vers l’étranger. L’objectif est de développer les activités européennes », déclare Tim Collins manager d’Amazon pour l’Europe.


Pourtant il ne dément pas que les centres de distribution polonais serviront surtout les clients d’Amazon.de dans un premier temps et ensuite dans une phase ultérieure les clients de tous les sites web européens.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top