Amazon veut tester ses drones dans tous les Etats-Unis

Amazon veut tester ses drones dans tous les Etats-Unis

Amazon a introduit une demande auprès de la Federal Aviation Administration (FAA), en vue d’obtenir l’autorisation de tester ses drones dans tous les Etats-Unis. L’entreprise veut tester à grande échelle son projet de livraisons télécommandées.

Uniquement dans des zones spécifiques

Amazon dit être dans un stade avancé au niveau du développement des drones, qui font déjà partie de la huitième et neuvième génération. Selon le document soumis à la FAA par Amazon, ces drones pourraient atteindre une vitesse de 80 km/h et porter un poids d’un peu plus de 2 kg (ce qui permettrait de transporter par drones  85% des produits vendus sur le site d’Amazon).


En tant qu’utilisateur commercial, Amazon doit effectuer les vols d’essai à l’intérieur ou dans un autre pays. Aux Etats-Unis il existe seulement six endroits spécifiques où les entreprises sont autorisées à tester leurs drones. A présent Amazon demande à la FAA de faire une exception à la règle, étant donné que l’e-commerçant a développé un nouveau département de recherche à Seattle , où il souhaiterait effectuer les vols d’essai.


Depuis la fin de l’année dernière Amazon travaille à la mise au point du son projet ‘Amazon Prime Air’, un service qui devrait permettre de livrer des colis par drones chez le client endéans les 30 minutes, pour autant que le client habite dans un rayon de 16 km autour d’un centre de distribution. Toutefois le cadre légal de ce système semble poser problème.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top