Amazon veut vendre ses propres produits alimentaires | RetailDetail

Amazon veut vendre ses propres produits alimentaires

Amazon veut vendre ses propres produits alimentaires

Selon certaines sources, l'e-commerçant américain Amazon aurait l’intention de vendre des produits alimentaires sous sa propre marque. Auparavant l’entreprise avait déjà vendu des langes sous son propre nom.

Discussions avec Treehouse Foods

Tous les produits adopteraient la marque Elements d’Amazon.  L’entreprise envisage de vendre entre autres du café, de la soupe, des pâtes et de l’eau, mais également de la nourriture pour chiens, des rasoirs et des produits de nettoyage. C’est ce que révèle The Wall Street Journal.


Amazon aurait déjà approché différents fabricants de denrées alimentaires, afin de conclure un partenariat pour la production d'articles.  L'e-commerçant a déjà eu des contacts avec Treehouse Foods qui, avec un chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars (2,75 milliards d’euros), est un des plus grands producteurs de marques de distributeur aux Etats-Unis.


Au moment du lancement de la marque Elements, Amazon vendait également des langes. Mais ils ont été retirés de l’assortiment après quelques mois. Des clients s’étaient plaints de la qualité du produit. A l’heure actuelle, Amazon vend déjà une multitude d’articles d’épicerie via son site internet, mais il se pourrait donc que ses propres produits viennent élargir cette gamme.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.