Bancontact lance une application de paiement mobile | RetailDetail

Bancontact lance une application de paiement mobile

Bancontact lance une application de paiement mobile

A partir du mois d’avril Bancontact/Mister Cash va tester une application, qui permettra d’effectuer des paiements entre smartphones et/ou tablettes.  Le grand avantage par rapport aux concurrents PayPal et Google réside dans le fait que l’application ne nécessite pas de porte-monnaie ou de comptes spéciaux qu’il faut d’abord approvisionner. Dès 2014 les banques déploieront la nouvelle application à grande échelle.

L’application génère un code QR

Grâce à cette application, que BanContact/Mister Cash a présenté en première pour Android et iOS, tous les utilisateurs de smartphones ou de tablettes pourront effectuer et recevoir des paiements, tant dans les magasins qu’entre particuliers.


Le principe est simple : le bénéficiaire encode le montant à encaisser sur son smartphone ou sa tablette via l’application. Un code QR est alors généré, que le payeur peut scanner avec son appareil.  Il lui suffira alors d’introduire son code PIN pour finaliser la transaction. Le montant est transféré immédiatement d’un compte courant à l’autre. Les deux parties recevront chacune un SMS pour confirmer la transaction.


Bancontact/ Mister Cash a opté pour la technologie du code QR, car le système NFC (near field communication) n’est pas encore suffisamment répandu dans notre pays.


Huit banques participantes

Durant la phase pilote, qui sera lancée au mois d’avril, les montants à payer seront limités à 125 euros (avec un maximum de 250 euros par jour) et les paiement à recevoir à 500 euros.


Les transactions durant cette période seront gratuites. « La tarification sera déterminée en 2014, lorsque l'application sera disponible pour le grand public »,  explique Chris Deryck, CEO de Bancontact/Mister Cash, tout en ajoutant que les « partenaires fixeront les prix ».


Actuellement ces partenaires sont les banques Argenta, Belfius, BNP Paribas Fortis, ING, KBC, VDK et Centea-Crédit agricole (qui fusionneront d’ici peu sous le nom Crelan). Ces huit banques représentent 90% des 15 millions de cartes Bancontact en circulation dans notre pays.


La nouvelle application offre les mêmes garanties de sécurité qu’une carte traditionnelle. « La nouvelle application est tout simplement un plus par rapport aux systèmes classiques Bancontact/Mister Cash. Le paiement se fait immédiatement, avec la même sécurité qu’un paiement tradionnel BC/MC », assure Philippe Kempeners de Bancontact/Mister Cash.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.