Coolblue conclut un partenariat avec bpost pour la livraison des commandes | RetailDetail

Coolblue conclut un partenariat avec bpost pour la livraison des commandes

Coolblue conclut un partenariat avec bpost pour la livraison des commandes

L’e-commerçant Coolblue, exploitant 175 webshops et 4 magasins physiques, a conclu un partenariat avec bpost. Désormais les clients pourront faire livrer leurs commandes d’EGP (Electronique Grand Public) dans l’un des 1.100 points d’enlèvement des services de la poste.

1.100 points d’enlèvement bpost

Jusqu’à présent les clients de Coolblue avaient la possibilité de se faire livrer leur colis à domicile ou d’aller le retirer eux-mêmes dans un des quatre magasins physiques du retailer online d’EGP. A présent l’entreprise annonce un accord avec bpost et ses points d’enlèvement. La poste belge dispose actuellement d’un réseau de quelque 1.100 points de livraison dans tout le pays, notamment dans les librairies, les stations-service, les magasins de proximité, les supermarchés, … etc.


« En cas de commande avant 22 heures, le client pourra retirer son colis le lendemain dès 16 heures dans un point d’enlèvement près de son domicile ou de son lieu travail », explique Werner Bruyns, directeur général de Coolblue Belgique. « Le client est prévenu automatiquement lorsque son colis est disponible. Et l’envoi est gratuit ! »


« L’acheteur online veut avoir le choix »

Selon Thuiswinkel Markt Monitor, une étude hollandaise réalisée par Blauw Research cette année, 80% des acheteurs online souhaitent pouvoir décider eux-mêmes du lieu et du moment de la livraison.


Même s’il s’agit de chiffres hollandais, Werner Bruyns estime que c’est également le cas en Belgique : « De nombreux clients indiquent qu’ils aimeraient pouvoir retirer leur commande à l’endroit de leur choix. Grâce aux points d’enlèvement 'bpack@bpost', présents un peu partout dans le pays, nous pouvons désormais offrir cette possibilité à nos clients belges. » Cette collaboration répond parfaitement à l’une des priorités absolues de l’entreprise, à savoir la ‘satisfaction du client’.


Coolbue exploite 175 webshops et détient quatre magasins physiques en Belgique et aux Pays-Bas. Le groupe recherche activement des lieux d’implantation physiques à Gand, Amsterdam et Utrecht. Coolblue, selon ses propres dires, enverra plus de 750.000 colis cette année.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.