Corluyt Group lance le paiement mobile sur ses webshops

Corluyt Group lance le paiement mobile sur ses webshops

Désormais les clients pourront payer leurs achats sur les webshops de Collishop, Dreamland et Dreambaby via leur smarthpone, quelle que soit leur banque. Dès 2015 les magasins physiques de Colruyt Group adopteront également le paiement mobile.

A partir de 2015 également chez Colruyt & co

Après des tests approfondis, Colruyt Group a décidé d’implémenter l’application SEQR pour paiement mobile de la société suédoise Seamless sur ses webshops Collishop, Dreamland et Dreambaby dans un premier temps. Au cours du premier semestre 2015 le système sera étendu aux magasins physiques du groupe : Colruyt, OKay, Bio-Planet, Spar Retail, Dreamland et Dreambaby.


Mais les choses n’en resteront pas là, explique Michel Van Mello, responsable du projet : « Dans une première phase, nous utiliserons cette application en tant que mode de paiement mobile. Mais son potentiel est bien plus grand. Les entreprises peuvent également coupler à l’application des offres, réductions, cartes clients et autres vouchers. Ce qui signifie aussi qu’à l’avenir, en comptant sur une utilisation massive du service, les clients ne seront plus obligés de s’encombrer d’un portefeuille ou plus généralement de liquide, cartes de paiement et autres cartes de fidélité. Le smartphone fera l’affaire. Nous sommes persuadés qu’un grand nombre de banques et entreprises opteront pour ce système et nous voulons être prêts pour cela. »

 

Rapide et facile pour le client …

Alors comment faut-il procéder ? Le consommateur commence par télécharger l’application gratuite SEQR via l‘App Store ou Google Play et active sa domiciliation Seamless. Ainsi le client donne l’autorisation à SEQR de débiter, via cette domiciliation, le montant dû de son compte bancaire.


Le paiement en soi est un jeu d’enfant : il suffit au client de scanner le code QR/NFC à la caisse ou sur l’écran de son PC, laptop ou tablette et de confirmer le montant à l’aide d’un code pin. Pas besoin de carte bancaire, ni de lecteur de carte. Ensuite le client recevra un ticket de caisse électronique via cette même appli.

 

… faible en coût pour Colruyt  

Les frais de transactions nettement moins élevés de Seamless par rapport à ses concurrents ont convaincu le discounter de Hal : « C’est important, car cela permet au Groupe Colruyt de réduire ses coûts et de maintenir des prix bas », indique Van Mello. Il ajoute également que l’appli peut être intégrée de façon simple dans le système de caisse, sans investissements dans du matériel informatique supplémentaire.


Pour l’implémentation du système de paiement mobile Colruyt Group a fait appel à Ingenico Payment Services (anciennement Ogone) : « Nous sommes heureux de pouvoir intégrer la technologie SEQR, un mode de paiement innovant, dans notre plate-forme, qui compte actuellement plus de 150 systèmes de paiements », affirme Xavier Thiran head of business development. Précédemment la chaîne de fast-food MacDonald’s a elle aussi opté pour les paiements mobiles via SEQR.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top