Croissance ralentie pour Zalando

Croissance ralentie pour Zalando

L’e-commerçant Zalando subit un ralentissement de sa croissance : alors qu’au premier semestre 2013 la croissance du chiffre d’affaires s’élevait encore à 70%, ce pourcentage a chuté à 42% au troisième trimestre, voire même à 36% au quatrième trimestre.

L’hiver trop doux en partie responsable

Cette croissance ralentie ces derniers trimestres s’explique notamment par l’hiver trop doux en Europe et par la concurrence accrue d’autres grands acteurs, tels que H&M et Inditex (Zara, Massimo Dutti, Bershka).


Au quatrième trimestre 2013 Zalando a réalisé un chiffre d’affaires de 550 millions d’euros. Ainsi le chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année a progressé de 52%  à  1,762 milliards d’euros, dont 1 milliard d’euros ont été générés par le marché-clé de l’entreprise, à savoir l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.


Toujours déficitaire

Malgré une légère amélioration de sa marge opérationnelle à -6,7%, soit une progression de 0,5% par rapport 2012, globalement l’entreprise reste déficitaire. Pour améliorer sa marge opérationnelle Zalando a l’intention de diminuer la part de revenus réinvestis dans le marketing et se focalisera davantage sur les vêtements générant des marges plus élevées.


Zalando dit accueillir 100 millions de visiteurs par mois sur son webshop. Plus de 35% parmi eux consultent le site depuis leur smartphone ou tablette. Sur l’ensemble de l’année Zalando a compté plus de 13 millions d’acheteurs, contre 9 millions en 2012.

 

La valeur de Zalando est estimée à 3,83 milliards d’euros. La société d’investissement suédoise Kinnevik, actionnaire majoritaire (36%) de Zalando, évalue sa participation à 12,14 milliards de couronnes. Quant aux spéculations concernant une éventuelle entrée en bourse, le groupe n’a fait aucun commentaire.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

Back to top