Excellent 1er trimestre pour le commerce en ligne belge | RetailDetail

Excellent 1er trimestre pour le commerce en ligne belge

Excellent 1er trimestre pour le commerce en ligne belge

Durant le 1er trimestre les consommateurs belges ont effectué plus de 20 millions d’achats online, ce qui représente un CA total de 2,1 milliards d’euros. Selon BeCommerce Market Monitor, le secteur franchira le cap des 7 milliards d’euros en 2015.

6,8 millions de Belges ont acheté en ligne

Durant le 1er trimestre de cette année 6,8 millions de Belges ont acheté au moins un produit ou service online. Cela signifie donc que 74% de la population belge, âgée de plus de 15 ans, achète via internet. Au total il est question de plus de 20 millions d’achats, qui ont généré un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros. C’est ce que révèlent les chiffres du premier BeCommerce Market Monitor, une étude réalisée par GfK à la demande de BeCommerce.


Dès lors le marché online représente 14% de l’ensemble des dépenses en Belgique au cours du 1er trimestre 2015. Le montant moyen par achat s’élève à 307 euros. Ce montant est légèrement supérieur en Flandre (331 euros) par rapport à la Wallonie et Bruxelles (275 euros), mais proportionnellement les Wallons et les Bruxellois sont plus nombreux à acheter via internet que les Flamands : 76% contre 73%.


« La Belgique rattrape son retard », affirme Patricia Ceysens, présidente de BeCommerce. « Vu les solides performances du 1er trimestre, l’e-commerce est bien lancé pour franchir le cap des 7 milliards d’euros et atteindre les 80 millions d’achats online en 2015. »

 

Le canal mobile à la traîne

« Le consommateur belge est clairement actif en ligne, mais reste néanmoins prudent dans le domaine des achats via des appareils mobiles », explique Inge Zeeuws, research director chez GfK. Plus de la moitié des dépensons online ont été effectuées via un laptop et environ 1 achat sur 3 via un desktop. Au premier trimestre seuls 7% des achats online ont été effectués sur une tablette et à peine 3% sur un smartphone.


Autres conclusions intéressantes de l’étude :

  1. 71% des plus de 20 millions d’achats concernent un produit, les 29% restants un service. Le montant total des dépenses de 2,1 milliards d’euros provient pour 42% de l’achat de produits et pour 58% de services. En d’autres termes, les Belges achètent davantage de produits que de services via internet, mais le montant moyen dépensé est plus élevé pour les services que pour les produits.
  2. La carte de crédit reste le mode de paiement le plus populaire : près de la moitié (46%) des achats online ont été payés de cette manière. Bancontact (23%) et les virements online (13%) complètent le top 3.
  3. Au cours du 1er trimestre les frais d’expédition se sont élevés à 47 millions d’euros, ce qui représente 2% des dépenses totales online.
Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’Union européenne bannit le géoblocage

07/02/2018

Désormais les consommateurs ne pourront plus être redirigés automatiquement ou bloqués en fonction de leur lieu de résidence lorsqu’ils  surfent sur un site étranger. Le Parlement européen est parvenu à un accord concernant l’interdiction du géoblocage.

JD.com lorgne l’Europe

06/02/2018

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Sofie Geeroms, nouvelle directrice générale de BeCommerce

31/01/2018

Passation de pouvoir chez BeCommerce, l'association professionnelle belge des e-commerçants : Sofie Geeroms a été nommée comme nouvelle directrice générale et succède à Carine Moitier, fondatrice de Bivolino.com.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Back to top