Google investit fortement dans la livraison de produits alimentaires | RetailDetail

Google investit fortement dans la livraison de produits alimentaires

Google investit fortement dans la livraison de produits alimentaires

Google souhaite investir un demi-milliard de dollars (370 millions d’euros) dans Google Shopping Express, un service qui propose la livraison des courses quotidiennes le jour-même. Ainsi, Google deviendrait un concurrent redoutable pour Amazon Fresh.

'Product search'

En 2013, Google lançait le service Shopping Express, permettant aux clients d’acheter via Google des produits chez les retailers locaux. A présent Google souhaite investir à grande échelle dans le déploiement mondial de ce service.


Ainsi, Google empiète de plus en plus sur le terrain d’Amazon. Aujourd’hui, Amazon est le leader du ‘product search’, un segment où Google est moins actif. Les consommateurs qui recherchent des produits sur Amazon, peuvent également les commander en direct, ce qui n’est pas encore possible chez Google. Si Google ajoute cette fonction, Amazon verrait ses revenus fortement diminuer.


La plus grande différence avec Amazon se situe dans le positionnement de Google par rapport à de petits retailers. Amazon a ses propres supermarchés et vend les produits à partir de ces supermarchés, alors que Google souhaite uniquement agir en tant qu’intermédiaire entre le client et le commerçant. De ce fait, l’entreprise peut également complètement fermer le cercle des annonces, en faisant payer les retailers pour les annonces sur les pages de recherche et en s’occupant ensuite elle-même du fulfilment.

 

 

Traduction : Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.