JBC lance un webshop de mode enfantine aux Pays-Bas

JBC lance un webshop de mode enfantine aux Pays-Bas

JBC profite du coup d’envoi de la chasse aux talents ‘K3 zoekt K3’ pour faire son comeback aux Pays-Bas :  le groupe ouvre un webshop dédié à la mode enfantine, à l’effigie des chanteuses de K3 et d’autres personnages populaires de Studio 100.

Tirer profit de l’engouement pour K3

JBC fait son comeback aux Pays-Bas, dix ans après y avoir ouvert cinq magasins, qui très vite ont été contraints à la fermeture. « A l’époque, contrairement à ce que nous faisons maintenant, nous nous étions lancés aux Pays-Bas avec des magasins physiques, proposant l’entièreté de nos collections. D’autre part les vêtements très populaires de Studio 100 étaient également commercialisés par d’autres acteurs », explique le CEO Bart Claes dans le journal De Tijd.


JBC, qui en Belgique détient les droits exclusifs sur les vêtements Studio 100 depuis les années 1990, estime que le coup d’envoi de la chasse aux talents en vue de remplacer les chanteuses du groupe K3 – émission qui sera diffusée tant en Flandre (VTM) qu’aux Pays-Bas (SBS6) –, est une occasion unique de tirer profit de l’engouement que ce programme ne manqera pas de susciter.


« Lorsqu’en mars Studio 100 a annoncé qu’il y aurait une chasse aux talents, nous nous sommes mis au travail. D’autant plus lorsque nous avons appris que nous pouvions obtenir les droits exclusifs sur les vêtements de Studio 100 aux Pays-Bas. Bref, l’occasion rêvée pour mettre notre marque en avant : des enfants et leurs parents, qui ensemble regardent un programme télé, voilà notre groupe-cible. C’est le moment idéal de nous implanter aux Pays-Bas et non pas dans un an », souligne Claes. En outre, le groupe diffusera une grande campagne publicitaire sur les deux chaînes télévisées.


JBC dit avoir mis tout en œuvre afin que le webshop soit opérationnel au plus vite. « Nous faisons le maximum pour que tout se déroule aussi bien que possible. Ainsi la logistique de nos webshops est prise en charge par la grande entreprise néerlandaise Docdata, qui dispose d’une capacité suffisante. » Même le renouvellement du webshop allemand, prévu pour le mois d’août a été reporté à une date ultérieure : celui-ci ne démarrera que le 20 septembre.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top