JBC lance un webshop de mode enfantine aux Pays-Bas | RetailDetail

JBC lance un webshop de mode enfantine aux Pays-Bas

JBC lance un webshop de mode enfantine aux Pays-Bas

JBC profite du coup d’envoi de la chasse aux talents ‘K3 zoekt K3’ pour faire son comeback aux Pays-Bas :  le groupe ouvre un webshop dédié à la mode enfantine, à l’effigie des chanteuses de K3 et d’autres personnages populaires de Studio 100.

Tirer profit de l’engouement pour K3

JBC fait son comeback aux Pays-Bas, dix ans après y avoir ouvert cinq magasins, qui très vite ont été contraints à la fermeture. « A l’époque, contrairement à ce que nous faisons maintenant, nous nous étions lancés aux Pays-Bas avec des magasins physiques, proposant l’entièreté de nos collections. D’autre part les vêtements très populaires de Studio 100 étaient également commercialisés par d’autres acteurs », explique le CEO Bart Claes dans le journal De Tijd.


JBC, qui en Belgique détient les droits exclusifs sur les vêtements Studio 100 depuis les années 1990, estime que le coup d’envoi de la chasse aux talents en vue de remplacer les chanteuses du groupe K3 – émission qui sera diffusée tant en Flandre (VTM) qu’aux Pays-Bas (SBS6) –, est une occasion unique de tirer profit de l’engouement que ce programme ne manqera pas de susciter.


« Lorsqu’en mars Studio 100 a annoncé qu’il y aurait une chasse aux talents, nous nous sommes mis au travail. D’autant plus lorsque nous avons appris que nous pouvions obtenir les droits exclusifs sur les vêtements de Studio 100 aux Pays-Bas. Bref, l’occasion rêvée pour mettre notre marque en avant : des enfants et leurs parents, qui ensemble regardent un programme télé, voilà notre groupe-cible. C’est le moment idéal de nous implanter aux Pays-Bas et non pas dans un an », souligne Claes. En outre, le groupe diffusera une grande campagne publicitaire sur les deux chaînes télévisées.


JBC dit avoir mis tout en œuvre afin que le webshop soit opérationnel au plus vite. « Nous faisons le maximum pour que tout se déroule aussi bien que possible. Ainsi la logistique de nos webshops est prise en charge par la grande entreprise néerlandaise Docdata, qui dispose d’une capacité suffisante. » Même le renouvellement du webshop allemand, prévu pour le mois d’août a été reporté à une date ultérieure : celui-ci ne démarrera que le 20 septembre.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.