JD.com lorgne l’Europe

JD.com lorgne l’Europe

JD.com lorgne l’Europe
Shutterstock

Dans les prochaines années le chinois JD.com envisage de conquérir l’Europe, à commencer par la France. L’e-commerçant chinois entend ainsi concurrencer le géant américain Amazon.

Vendre davantage de produits français et britanniques

Après le France, l’e-tailer chinois compte s’implanter au Royaume-Uni et en Allemagne, non par hasard les trois plus grands marchés européens. C’est que qu’a confié le CEO Richard Liu au Financial Times. Dans les deux années à venir l’entreprise investira au moins 1 milliard d’euros  dans la construction d’un nouveau centre logistique en France. Par ailleurs l’e-tailer a déjà conclu un accord avec l’association Business France, afin que davantage de produits français soient vendus en Chine.


Outre les investissements en France, l’entreprise chinoise ouvrira un centre de recherche au Royaume-Uni, à Cambridge plus précisément, qui se focalisera sur le big data et l’intelligence artificielle. Tout comme en France, JD.com a conclu un accord avec le Royaume-Uni il y a quelques jours afin d’augmenter la vente de produits britanniques en Chine, ce qui devrait rapporter plus de 10 milliards de livres sterling (11,3 milliards d’euros) d’ici trois ans.


Aussi aux Etats-Unis

Comparé à Amazon et Alibaba, JD.com fait exception, car l’e-tailer détient l’ensemble de son  réseau logistique, ce qui selon ses propres dires permet des livraisons rapides. En Europe par contre, JD.com pense plutôt à des collaborations avec des partenaires locaux pour assurer le dernier kilomètre.


L’entreprise chinoise, en partie détenue par la chaîne américaine Walmart, souhaite également se lancer aux Etats-Unis avant la fin de cette année.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Comment Polette souhaite devenir le Zara des lunettes

25/06/2018

Des montures design excentriques abordables, commandées en ligne et livrées directement depuis l’usine située en Chine : Polette opte pour la disruption dans le monde des opticiens. La marque de lunettes fast-fashion souhaite conquérir le monde.

H&M lance son propre service de réparation en magasin

21/06/2018

H&M introduit un nouveau concept : Take Care, un espace au sein du magasin où les clients peuvent faire réparer ou personnaliser leurs vêtements. Tant le nouveau magasin de Paris que le flagship store de Hambourg disposent déjà de ce service.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

« Les centres commerciaux du futur seront des micro-cités hyper-connectées »

20/06/2018

Le shopping center londonien Westfield fête son 10ème anniversaire, le regard tourné vers l’avenir : le groupe dévoile sa stratégie futuriste ‘Destination 2028’ avec des drones-livreurs, des WC intelligents, des potagers et des espaces de méditation.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.