L’abonnement obligatoire pour AmazonFresh

L’abonnement obligatoire pour AmazonFresh

Amazon va intégrer son service de courses ménagères AmazonFresh dans Amazon Prime : celui qui souhaite l’utiliser devra payer un abonnement annuel de 299 dollars.  Les clients actuels ne sont pas vraiment ravis.

 

Certains clients sont mécontents

Ce montant ne comprend pas uniquement l’utilisation d’AmazonFresh, mais également tous les autres extras compris dans l’abonnement Amazon Prime qui, pour le moment, coûte 99 dollars par an.  La liste de courses qui dépasse les 50 dollars sera livrée gratuitement au domicile de l’abonné.  Si le montant de la commande est inférieur à 50 dollars, le client devra payer des frais de livraison.

 

Grâce à cet abonnement, Amazon espère rentabiliser le service.  Cela faisait déjà longtemps que l’entreprise songeait à un possible service d’abonnement pour AmazonFresh.  Ces dernières années, le service a été élargi à quelques nouvelles villes, mais l’abonnement n’avait jamais vu le jour.  C’est chose faite aujourd’hui.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Chute du bénéfice d’Amazon

28/07/2017

Au deuxième trimestre le bénéfice du géant américain d’internet Amazon a fortement reculé, plus encore qu’attendu par les analystes. Par contre le chiffre d’affaires a progressé d’un quart.

Amazon : un problème qui ne cesse de croître pour les autres retailers

27/07/2017

Ceux qui ont cru qu’Amazon allait doucement cesser sa progression, n’ont qu’à se rhabiller : l’entreprise vaut plus de 500 milliards de dollars.  L’ « effet Amazon » entrave les autres retailers et investisseurs.  Comment doivent-ils réagir ?

Les nouvelles mesures en matière d’e-commerce sont « un coup dans l’eau », selon Comeos

26/07/2017

La fédération du commerce Comeos estime que la réforme proposée par le gouvernement en vue de faciliter le travail de nuit dans le secteur du e-commerce est « une mesure symbolique qui n’aura aucun impact ».

Back to top