La Belgique bloque 411 sites web vendant des produits contrefaits | RetailDetail

La Belgique bloque 411 sites web vendant des produits contrefaits

La Belgique bloque 411 sites web vendant des produits contrefaits

Le SPF Economie et la Douane belge ont bloqué l’accès à 411 sites web, dans le cadre d’une vaste opération internationale contre les webshops qui proposent des produits contrefaits. Au niveau mondial 37.479 noms de domaines ont été bloqués.

Le plus grande action contre la contrefaçon

Dans le cadre de l’action internationale « In Our Sites VI » d’Europol et d’Interpol, le SPF Economie et la Douane ont bloqué 411 sites web avec un nom de domaine se terminant par ‘.be’ ou ‘.eu’. Un nombre nettement plus élevé que les 155 sites web bloqués lors d’une action similaire en 2014. Les sites concernés n’étaient pas gérés en Belgique, malgré leurs noms de domaines finissant par ‘.be’ ou ‘.eu’. A l’échelle mondiale pas moins de 37.479 noms de domaines dans 27 pays ont été bloqués, dont environ mille en Europe. Il s’agit de la plus grande action jamais menée contre les sites web vendant des produits contrefaits.


Les sites web bloqués enfreignaient les droits de la propriété intellectuelle de plusieurs titulaires de marques. « Ils proposaient notamment des produits de luxe contrefaits, tels que des vêtements (de sport) et des chaussures, et utilisaient de façon illicite le nom de marques connues pour attirer des visiteurs vers leur site web. Certains étaient quasiment des copies conformes des sites originaux et étaient donc difficiles à distinguer des sites web authentiques », précise Chantal De Pauw, porte-parole du SPF Economie.

 

Depuis l’entrée en vigueur de la législation relative à la lutte contre la contrefaçon et la piraterie (en 2007), le SPF Economie a considérablement amélioré son expertise en la matière. Ainsi en 2014 la cellule Contrefaçon du SPF Economie a su saisir plus de 435.000 produits contrefaits et a récemment démantelé un réseau bruxellois, où plus de 22.000 parfums, chaussures de sport et vêtements contrefaits ont été découverts.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.

Le retail, moteur de croissance du marché de l’Intelligence artificielle

29/03/2018

Cette année les entreprises retail investiront environ 2,76 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle. Ainsi le retail sera le principal moteur de croissance de l’IA au niveau mondial, surpassant même le secteur bancaire, indique IDC.