Le holding dont fait partie e5-Mode reprend Outlet Avenue

Le holding dont fait partie e5-Mode reprend Outlet Avenue

Shopinvest, le holding qui chapeaute notamment la chaîne de vêtements e5-Mode, a repris la boutique en ligne Outlet Avenue. L’entreprise a été intégrée dans AOC, la filiale outlet ouest-flandrienne de Shopinvest. Grâce à cette acquisition le groupe poursuit son expansion online.

Investissement dans « l’e-thinking »

L’intégration d’Outlet Avenue dans AOC s’inscrit  dans la stratégie de Shopinvest qui vise à investir dans « des entreprises tournées vers l’avenir qui privilégient l’e-thinking », indique le groupe dans un communiqué de presse.  « Shopinvest souhaite être préparé pour affronter cet environnement économique et commercial en évolution permanente, où les structures classiques sont souvent remises en question. Connaître sa clientèle est essentiel pour Shopinvest. Ce facteur est indispensable pour aborder l’avenir avec confiance. »


AOC, spécialiste de l’outlet basé à Poperinge, dispose d’un magasin physique à Waregem  et organise une dizaine de ventes outlet temporaires, notamment à Saint-Nicolas, Poperinge et Aartselaar.


De son côté Outlet Avenue est un ‘shopping club online’ de Bruxelles, fondé en 2009 par Jean-Pol Boone et Yann Guyonic. Les deux fondateurs resteront actifs dans l’entreprise après la reprise. Shopinvest estime que toutes les enseignes au sein du groupe – dont la chaîne e5-Mode qui dispose de son propre webshop – pourront tirer profit du know-how  en ligne d’Outlet Avenue.


Clicks & bricks dans le business outlet

Ronald Boeckx, CEO de e5-Mode commente la reprise : «  Comme c’est le cas pour toute enseigne de vêtements, chaque saison environ 10% de notre marchandise reste invendue, soit quelque 350.000 pièces sur un total de 3,5 millions d’articles. Nous avons alors deux options : soit les invendus sont repris dans l’assortiment – mais il faut alors les mélanger à la nouvelle collection –, soit ils sont écoulés via des ventes outlet. »


« Au sein de Shopinvest, la société AOC organise déjà ses propres ventes outlet, mais il nous manquait une version online. Au lieu de développer ce canal par nous-mêmes, nous avons opté pour une reprise ; ce qui permet d’être opérationnel immédiatement. Par ailleurs nous profiterons de leur connaissance en matière de ventes en ligne. »


« Cette reprise nous permet aussi de combiner les clicks & bricks tant pour notre stock de base que pour notre outlet. Nous vendons nos collections via 70 magasins et via notre propre webshop, qui est actif à l’international. Désormais nous disposons de cette même combinaison de magasins physiques et de vente en ligne pour la partie outlet », poursuit Boeckx.


Outre les vêtements, son principal secteur d’activité, Outlet Avenue vend notamment des produits Hi-Tech et du vin. Pour motiver ses clients Outlet Avenue a mis au point un programme de stimulation : les acheteurs réguliers bénéficient d’un statut plus élevé, qui leur donne droit à une avance d’une heure lors de l’ouverture des ventes, voire même 24 heures pour les meilleurs clients.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Lidl construit un nouveau centre de distribution à Venlo

01/08/2017

Lidl va ouvrir un nouveau centre de distribution à Venlo, qui sera chargé de servir les clients du webshop. Il s’agirait d’un projet international, et non d’une initiative de Lidl Nederland.

Amazon installe des casiers de réception de colis chez le consommateur

31/07/2017

Amazon a présenté The Hub, un système de casiers de réception de colis qui peuvent être installés partout. Il existe des casiers de différents formats que l’on aménage indifféremment à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. 

Chute du bénéfice d’Amazon

28/07/2017

Au deuxième trimestre le bénéfice du géant américain d’internet Amazon a fortement reculé, plus encore qu’attendu par les analystes. Par contre le chiffre d’affaires a progressé d’un quart.

Amazon : un problème qui ne cesse de croître pour les autres retailers

27/07/2017

Ceux qui ont cru qu’Amazon allait doucement cesser sa progression, n’ont qu’à se rhabiller : l’entreprise vaut plus de 500 milliards de dollars.  L’ « effet Amazon » entrave les autres retailers et investisseurs.  Comment doivent-ils réagir ?

Les nouvelles mesures en matière d’e-commerce sont « un coup dans l’eau », selon Comeos

26/07/2017

La fédération du commerce Comeos estime que la réforme proposée par le gouvernement en vue de faciliter le travail de nuit dans le secteur du e-commerce est « une mesure symbolique qui n’aura aucun impact ».

Back to top