Les vendeurs online font le pas vers le retail physique

Les vendeurs online font le pas vers le retail physique

Les vendeurs online sont de plus en plus nombreux à faire le pas vers le retail physique. Ainsi Amazon vient d’ouvrir une librairie physique et d’autres e-commerçants commencent à se rendre compte de l’utilité d'un point de vente 'en dur'.

 

Un aperçu des préférences du client

Le vendeur de vêtements en ligne ModCloth qui a débuté ses activités en 2002, a ouvert sa première enseigne physique en juillet dernier.  CEO Matt Kaness affirme que l’entreprise a beaucoup appris, simplement en discutant avec des clients présents dans le magasin.  D’autres retailers savent également que disposer de son propre magasin physique est utile pour avoir un meilleur aperçu des préférences de sa clientèle.

 

Beaucoup de vendeurs en ligne estiment que les magasins physiques sont une prolongation de leur canal online.  C’est la manière la plus efficace pour permettre aux clients de faire connaissance avec l’offre sans devoir faire des achats immédiatement.  Amazon a déjà annoncé avoir ouvert son emplacement physique Amazon Books pour ces mêmes raisons.

 

Les clients du fabricant de vêtements Bonobos ne sont pas autorisés à ramener leurs achats à la maison.  Ils sont livrés à domicile.  Bonobos a fait ce choix parce que tous les vêtements vendus par l’entreprise ne sont pas disponibles en magasin.

 

Grâce à l’arrivée de solutions de livraison rapides, d’autres pure players online ont également opté pour l’ouverture d’une enseigne offline.  Les clients peuvent ainsi disposer de leurs achats dès le lendemain, sans devoir se trimbaler toute la journée avec des paquets trop lourds. 

Tags: