Les webshops belges obtiennent de bons scores

Les webshops belges obtiennent de bons scores

Les weshops belges sont de bons élèves, apprend-on dans un rapport de l’Inspection économique du SPF Economie. Après avoir contrôlé 266 magasins en ligne, seuls sept procès-verbaux ont été transmis au Parquet.

Souvent de petites infractions par ignorance

L’enquête de l’Inspection économique, qui s’est déroulée entre octobre 2014 et février 2015, avait pour objectif de vérifier si les webshops belges respectaient les règles en matière de commerce électronique et de vente à distance. Ainsi l’Inspection économique a contrôlé notamment si le consommateur était correctement informé concernant les caractéristiques des produits, les frais d’envoi, le droit de rétractation et les coordonnées du commerçant.


Dans 63% des cas, une infraction a été constatée lors du premier contrôle. Toutefois ces infractions n’étaient pas toujours graves. Il s’agissait souvent de problèmes mineurs, dus à l’ignorance, précise le SPF Economie, comme par exemple l’absence d’un modèle de formulaire pour la révocation du produit ou du service (une règle qui n’est entrée en vigueur que quelques mois avant le début de l’enquête) ou l’absence de mention du numéro d’entreprise dans les coordonnées. Un avertissement a été envoyé aux magasins en ligne qui présentaient un problème. Au final, à l’issue du deuxième contrôle, 97% des webshops contrôlés étaient entièrement en règle.


Pour le SPF Economie ces résultats sont importants, car en 2014  54% des Belges ont effectué des achats en ligne, soit 6% de plus qu’en 2013. Quatre Belges sur cinq ayant effectué des achats online en 2014, disent avoir fait au moins un achat auprès d’un webshop belge. Les produits les plus prisés online sont les vêtements (de sport), les voyages et les tickets de spectacle.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top