Mobile Vikings lance sa propre plateforme de deals

Mobile Vikings lance sa propre plateforme de deals

Mobile Vikings lance aujourd’hui sa propre plateforme de géolocalisation et de deals, baptisée VikingSpots. Les clients de l’opérateur mobile peuvent ainsi via leur smartphone effectuer des check-in dans les magasins ou les établissements horeca qu’ils visitent et peuvent ensuite bénéficier notamment de réductions. Le provider belge de téléphonie et d’internet mobiles  propose  un service très semblable à Tagtile, la dernière acquisition de Facebook.

Les Vikings suivent les tendances marketing

La popularité de cet opérateur, qui propose des services de téléphonie et d’internet mobiles sur les serveurs de Base, ne cesse de croître en Belgique. Grâce à son image bas prix et le recrutement actif de membres (member-get-a-member), le provider, selon ses propres dires, est « soutenu par un groupe fidèle de membres »  lesdits ‘Vikings’. Et  Mobile Vikings compte sur cette communauté pour son nouveau projet VikingSpots.


Selon Hans Similon de Mobile Vikings, ce projet a différents objectifs : « Le premier objectif de VikingSpots est de géolocaliser tous les commerces du pays. Le deuxième objectif est de proposer aux commerçants un modèle de profit intéressant, sans qu’ils soient liés à des contrats. Nous prévoyons pour eux  une plateforme, où ils peuvent eux-mêmes introduire des actions promotionnelles et déterminer le nombre de points accordés par action. »


Des recharges gratuites

Jusqu’à présent  rien de neuf.  Mais l’originalité de l’application réside dans le fait que les utilisateurs de Vikingspots, peuvent ainsi épargner pour des recharges gratuites de leur smartphone. Si un commerçant propose effectivement un deal sur l’un des ‘spots’, le Viking gagne 150 points Viking. De plus chaque deal proposé sur la plateforme est lié à des points Viking. Ces points peuvent ensuite être échangés contre du crédit d’appel ou internet mobile.


Toutefois cette nouvelle application ne fait pas l’unanimité : de nombreux Vikings estiment que ce nouveau service leur est trop imposé. D’autre part le lancement a connu un succès mitigé, d’où une action d’excuses originale.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

L’essor du mobile dope les résultats de Yoox-Net-a-Porter

03/08/2017

Yoox-Net-a-Porter a réussi à dépasser les prévisions des analystes au cours du semestre écoulé, un résultat essentiellement dû à l’augmentation des ventes mobiles qui représentent pour la première fois plus de la moitié du chiffre d’affaires.

Back to top