Proxis.be&Azur.be devient Proxis.com | RetailDetail

Proxis.be&Azur.be devient Proxis.com

Proxis.be&Azur.be devient Proxis.com

Proxis.be&Azur.be, le webshop de divertissement né il y a quatre ans de la fusion des deux sites concurrents Proxis.be et Azur.be,  a été rebaptisé Proxis.com.

Six shops sous un seul étendard

Désormais en tapant l’adresse Azur.be sur internet, l’internaute aboutira automatiquement sur Proxis.com, le nouveau nom de Proxis.be&Azur.be. Le site a été conçu comme un portail comprenant six webshops, chacun étant destiné à une catégorie spécifique : bandes dessinées, livres, musique, dvd, e-books et livres en anglais. Tous les achats peuvent se faire dans le même panier, ce qui facilite le processus pour le client.


« Grâce à ces nouveaux sites web, nous souhaitons vous proposer un environnement plus fonctionnel et  une information plus ciblée concernant notre offre de produits. Dans les prochains mois d’autres fonctionnalités viendront s’y ajouter, pour un shopping encore plus agréable », apprend-on dans une newsletter du propriétaire MedioEurope, adressée à ses clients.


Une histoire houleuse

Fondés tous deux en 1997, les sites Proxis.be et Azur.be ont connu une histoire houleuse. Azur a été créé par l’éditeur gantois Snoeck-Ducaju et revendu un an plus tard à Sydes, la société d’investissement de la Vlaamse Uitgeversmaatschappij de l’époque (qui éditait notamment Het Nieuwsblad et De Standaard).


En 2001 la chaîne de librairies Standaard Boekhandel entre au capital d’Azur.be. Toutefois à peine un an après les deux actionnaires décident de liquider le webshop. Finalement Azur.be sera vendu à la bvba MedioEurope de Boortmeerbeek, un distributeur de livres et de dvd destinés aux  bibliothèques et aux entreprises.


Quant à Proxis, le site a été créé par Kurt Staelens, actuel CEO de Macintosh Retail. En 2001 Proxis rachète la chaîne de librairies et de papeterie Club au groupe GIB, mais suite à la bulle Internet Proxis se retrouve en difficulté. Finalement Club et Proxis seront repris en 2006 par Distripar, l’une des entreprises de l’homme d’affaires wallon Albert Frère. En novembre 2010 Club décide de se concentrer sur ses magasins physiques et revend la marque Proxis à MedioEurope.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Microsoft aussi s’intéresse aux magasins sans caisse

14/06/2018

Microsoft travaille sur une technologie permettant d’éliminer les caisses et les files d’attente dans les magasins. Le géant américain de l’informatique se veut l’allié du secteur du retail afin de défier Amazon Go.

Amazon expulse les clients qui retournent trop de produits

24/05/2018

Amazon veut mettre un terme aux abus sur les retours : les clients qui renvoient trop d’articles ou se méconduisent sont bannis. Des dizaines d’utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux de la suppression unilatérale de leur compte.

LVMH injecte des dizaines de millions dans le moteur de recherche de mode Lyst

24/05/2018

LVMH, le groupe de luxe français dirigé par Bernard Arnault, injecte des dizaines de millions de dollars dans Lyst. Grâce à ce capital, la plateforme de recherche dédiée à la mode de luxe entend accélérer son expansion mondiale.

Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.