Proxis.be&Azur.be devient Proxis.com

Proxis.be&Azur.be devient Proxis.com

Proxis.be&Azur.be, le webshop de divertissement né il y a quatre ans de la fusion des deux sites concurrents Proxis.be et Azur.be,  a été rebaptisé Proxis.com.

Six shops sous un seul étendard

Désormais en tapant l’adresse Azur.be sur internet, l’internaute aboutira automatiquement sur Proxis.com, le nouveau nom de Proxis.be&Azur.be. Le site a été conçu comme un portail comprenant six webshops, chacun étant destiné à une catégorie spécifique : bandes dessinées, livres, musique, dvd, e-books et livres en anglais. Tous les achats peuvent se faire dans le même panier, ce qui facilite le processus pour le client.


« Grâce à ces nouveaux sites web, nous souhaitons vous proposer un environnement plus fonctionnel et  une information plus ciblée concernant notre offre de produits. Dans les prochains mois d’autres fonctionnalités viendront s’y ajouter, pour un shopping encore plus agréable », apprend-on dans une newsletter du propriétaire MedioEurope, adressée à ses clients.


Une histoire houleuse

Fondés tous deux en 1997, les sites Proxis.be et Azur.be ont connu une histoire houleuse. Azur a été créé par l’éditeur gantois Snoeck-Ducaju et revendu un an plus tard à Sydes, la société d’investissement de la Vlaamse Uitgeversmaatschappij de l’époque (qui éditait notamment Het Nieuwsblad et De Standaard).


En 2001 la chaîne de librairies Standaard Boekhandel entre au capital d’Azur.be. Toutefois à peine un an après les deux actionnaires décident de liquider le webshop. Finalement Azur.be sera vendu à la bvba MedioEurope de Boortmeerbeek, un distributeur de livres et de dvd destinés aux  bibliothèques et aux entreprises.


Quant à Proxis, le site a été créé par Kurt Staelens, actuel CEO de Macintosh Retail. En 2001 Proxis rachète la chaîne de librairies et de papeterie Club au groupe GIB, mais suite à la bulle Internet Proxis se retrouve en difficulté. Finalement Club et Proxis seront repris en 2006 par Distripar, l’une des entreprises de l’homme d’affaires wallon Albert Frère. En novembre 2010 Club décide de se concentrer sur ses magasins physiques et revend la marque Proxis à MedioEurope.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top