Rewe lance le paiement par smartphone | RetailDetail

Rewe lance le paiement par smartphone

Rewe lance le paiement par smartphone

A partir du mois de novembre les clients de la chaîne de supermarchés allemande Rewe pourront payer leurs achats avec leur smartphone. Pour ce faire ils devront d’abord s’inscrire et télécharger une application sécurisée par un mot de passe. Ensuite il leur suffira de scanner le code QR s’affichant sur le display de la caisse pour effectuer le paiement de leurs courses.

Déploiement à grande échelle

Dans un premier temps Rewe lancera son système de paiement mobile dans ses 1600 points de vente intégrés en Allemagne. « Pour les magasins Rewe le coup d’envoi sera donné au mois de novembre. Quant aux magasins indépendants, c’est aux entrepreneurs de décider s’ils veulent ou non adopter le système », indique Andreas Krämer, porte-parole de Rewe. Le système pourrait être déployé dans 3300 supermarchés.


Krämer précise que ce mode de paiement mobile ne nécessite pas un nouveau système de caisse.  « Le code QR apparaît sur le display de la caisse », explique-t-il. « C’est juste une question d’update du software. Il n’est donc pas nécessaire de remplacer les caisses. Quant aux investissements qu’implique ce nouveau système pour Rewe, nous ne nous prononcerons pas davantage. »


Pour le client le service est gratuit. Si la formule attire suffisamment d’adeptes, Rew envisage de déployer cette possibilité de paiement dans d’autres entités de l’entreprise, notamment l’enseigne   discount Penny, les magasins sous l’étendard ‘toom et Billa’, les magasins de bricolage (toom et B1)  et la chaîne d’électronique grand public ProMarkt.


Percée des paiements sans contact

« Rewe veut faire partie des chaînes de supermarchés les plus innovantes en Allemagne, non seulement au niveau de l’assortiment, mais également au niveau du service », déclare Lionel Souque, responsable du projet au sein du management de Rewe Group.


« Le collaboration entre Yaptal (qui réalise le projet, ndlr.) et Rewe représente une véritable percée du paiement sans contact dans le retail physique », estime Nils Winkler, président du conseil d’administration de Yapital. « Pour nous il s’agit d’une étape importante vers le ‘Everywhere Payment’. Ainsi nous donnons au client la possibilité d’un paiement rapide, simple et sécurisé. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon livre des colis dans le coffre de la voiture

25/04/2018

Désormais le géant du e-commerce Amazon livre également des colis  dans le coffre de la voiture du client, et ce gratuitement. A noter que ce service est réservé aux membres Prime et qu’il n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

La branche néerlandaise de Beate Uhse n’est pas en faillite

05/04/2018

Contrairement à ce que prétendait la rumeur, la branche néerlandaise du groupe allemand Beate Uhse, spécialiste des accessoires érotiques, n’est pas en faillite. L’entreprise poursuivra ses activités tant aux Pays-Bas qu’en Belgique.

Amazon souvent meilleur marché que les webshops  néerlandais

03/04/2018

Les produits en vente tant sur des webshops néerlandais que sur Amazon.de sont meilleur marché chez Amazon dans 50% des cas. Amazon.de représente déjà une forte concurrence, mais selon la rumeur le géant américain envisagerait d'intensifier ses activités en Belgique et aux Pays-Bas.

Coolblue livre bien réellement à vélo

03/04/2018

Coolblue lance son propre service de livraison.  Avec CoolblueFietst, le retailer en électronique va livrer ses colis à vélo, et c’est une première.  Ce n’est pourtant pas un poisson d’avril même si le retailer avait fait cette annonce  le 1er avril.

Amazon dans le collimateur de Trump

03/04/2018

Le président Donald Trump semble avoir trouvé un nouvel ennemi en l’entreprise Amazon.  Le géant du retail profiterait de U.S. Postal Service, le service postal américain, et Trump souhaiterait y mettre un terme en prenant les mesures nécessaires.

Amazon règne en maître sur l’e-commerce en France

29/03/2018

Avec un CA de 5,6 milliards d’euros et une part de marché de près de 19% Amazon est le leader incontesté du e-commerce en France. Selon Kantar Worldpanel, le marché online français dans son ensemble a généré 30 milliards d’euros en 2017.