Rewe lance le paiement par smartphone

Rewe lance le paiement par smartphone

A partir du mois de novembre les clients de la chaîne de supermarchés allemande Rewe pourront payer leurs achats avec leur smartphone. Pour ce faire ils devront d’abord s’inscrire et télécharger une application sécurisée par un mot de passe. Ensuite il leur suffira de scanner le code QR s’affichant sur le display de la caisse pour effectuer le paiement de leurs courses.

Déploiement à grande échelle

Dans un premier temps Rewe lancera son système de paiement mobile dans ses 1600 points de vente intégrés en Allemagne. « Pour les magasins Rewe le coup d’envoi sera donné au mois de novembre. Quant aux magasins indépendants, c’est aux entrepreneurs de décider s’ils veulent ou non adopter le système », indique Andreas Krämer, porte-parole de Rewe. Le système pourrait être déployé dans 3300 supermarchés.


Krämer précise que ce mode de paiement mobile ne nécessite pas un nouveau système de caisse.  « Le code QR apparaît sur le display de la caisse », explique-t-il. « C’est juste une question d’update du software. Il n’est donc pas nécessaire de remplacer les caisses. Quant aux investissements qu’implique ce nouveau système pour Rewe, nous ne nous prononcerons pas davantage. »


Pour le client le service est gratuit. Si la formule attire suffisamment d’adeptes, Rew envisage de déployer cette possibilité de paiement dans d’autres entités de l’entreprise, notamment l’enseigne   discount Penny, les magasins sous l’étendard ‘toom et Billa’, les magasins de bricolage (toom et B1)  et la chaîne d’électronique grand public ProMarkt.


Percée des paiements sans contact

« Rewe veut faire partie des chaînes de supermarchés les plus innovantes en Allemagne, non seulement au niveau de l’assortiment, mais également au niveau du service », déclare Lionel Souque, responsable du projet au sein du management de Rewe Group.


« Le collaboration entre Yaptal (qui réalise le projet, ndlr.) et Rewe représente une véritable percée du paiement sans contact dans le retail physique », estime Nils Winkler, président du conseil d’administration de Yapital. « Pour nous il s’agit d’une étape importante vers le ‘Everywhere Payment’. Ainsi nous donnons au client la possibilité d’un paiement rapide, simple et sécurisé. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top