Samsung acquiert le concurrent d’Apple Pay

Samsung acquiert le concurrent d’Apple Pay

Samsung a racheté LoopPay, un service de paiement mobile, compatible avec 90% des terminaux de paiement existants. Le géant de l’électronique coréen cherche ainsi à concurrencer Apple Pay, lancé aux Etats-Unis l’été dernier.

Compatible avec 90% des terminaux existants

Au mois d’août 2014 Samsung, en collaboration avec la société de cartes de crédit Visa, avait déjà pris une participation dans l’entreprise américaine LoopPay. Désormais le géant coréen est devenu propriétaire à 100% de ce service de paiement mobile. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.


Selon Samsung, LoopPay est compatible avec 90% des terminaux de paiement existants, utilisant des lecteurs de bandes  magnétiques. Seule condition : l’utilisateur doit équiper son téléphone d’un petit dispositif hardware supplémentaire (photo) qui transmet le signal vers le terminal.


Samsung ayant acquis la totalité de LoopPay, il est plus que probable que le petit appareil hardware en question sera intégré dans les futures smartphones de Samsung.


Contre-offensive face à Apple Pay

Ainsi Samsung espère concurrencer son grand rival Apple, qui en septembre dernier a lancé Apple Pay, un système permettant aux utilisateurs de l’iPhone 6 et 6 Plus d’effectuer des paiements sans contact.


Apple Pay utilise la technologie NFC (Near Field Communication), plus sûre que les bandes magnétiques, mais qui en revanche nécessite une adaptation des terminaux de paiement existants, afin qu’ils soient compatibles avec le système NFC. Aux Etats-Unis seuls 220.000 magasins accepteraient déjà les paiements via Apple Pay, soit un nombre dérisoire sur un total de plus 12 millions de commerces.


Le géant Google s’est lui aussi aventuré sur le marché des services de paiements mobiles : après avoir déjà lancé le Google Wallet, l’entreprise américaine aurait jeté son dévolu sur Softcard, un système de paiement également basé sur la technologie NFC.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

La plate-forme de mode About You débarque aux Pays-Bas et en Belgique

11/10/2017

Ce mardi le webshop de mode allemand About You a été officiellement lancé en Belgique et aux Pays-Bas. About You, le numéro deux du e-commerce de la mode en Europe, opérait déjà officieusement aux Pays-Bas.

Alibaba investit des milliards dans des magasins physiques

28/08/2017

Ces deux dernières années, l'e-commerçant chinois Alibaba a investi près de 7 milliards d’euros dans le retail physique.  Avec Hema Xiansheng, le groupe compte déjà 13 supermarchés en propre et a racheté le grand magasin de luxe Intime en janvier.

Alibaba dépasse les attentes

17/08/2017

Au premier trimestre de son exercice comptable le géant chinois du e-commerce Alibaba a dépassé les attentes des analystes : le chiffre d’affaires a progressé de plus de 55% et le bénéfice a doublé par rapport à l’année précédente.

Aldi se lance dans la livraison à domicile aux Etats-Unis

16/08/2017

Aux USA le discounter allemand Aldi, en collaboration avec la start-up américaine Instacart, va désormais livrer les commandes online à domicile endéans l'heure. Réaction d’Amazon : « Chez nous, vous pouvez retirer votre commande après deux minutes. »

Back to top