Sarenza envisage une forte croissance

Sarenza envisage une forte croissance

Grâce à une injection de capital, l’enseigne de chaussures Sarenza va poursuivre son expansion européenne. D’ici cinq ans l’e-tailer souhaite atteindre un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros, plus du triple du chiffre d’affaires actuel.

Réduire la part de la France

Lancé en France en 2005, l'enseigne française de vente en ligne de chaussures Sarenza réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 150 millions d’euros et compte quelque 4 millions de clients. A présent l’e-commerçant veut augmenter son chiffre d’affaires à 500 millions d’euros d’ici cinq ans. Pour ce faire Sarenza a levé 74 millions d’euros de fonds auprès de 4 investisseurs. « Nous avons contacté 150 fonds, mais bon nombre d’entre eux n’étaient pas encore prêts à se lancer à l’international avec nous », explique le CEO Stéphan Treppoz dans le journal français Le Figaro.


Cette levée de fonds doit permettre à Sarenza de développer ses activités en Europe. Actuellement l’e-tailer est déjà présent dans 26 pays, dont les Pays-Bas, la Belgique, le Royaume-Uni et l’Italie, mais il veut désormais s’étendre vers d’autres pays tels que la Croatie. Actuellement son marché domestique français reste de loin son principal marché : « Pour l’instant nous réalisons les deux tiers du chiffre d’affaires en France, le reste en Europe. L’objectif est d’inverser cette proportion », indique la directrice générale Hélène Boulet-Supau.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rakuten jette un pont vers l’e-acheteur japonais

30/10/2017

Dans l’ombre d’Alibaba et Amazon, le japonais Rakuten Ichiba connaît un développement prospère.  Différentes chaînes occidentales ont recours à la plate-forme en vue de commercialiser leurs produits auprès des e-acheteurs japonais.

Whole Foods booste le chiffre d’affaires d’Amazon

27/10/2017

Au troisième trimestre le géant américain du e-commerce Amazon a enregistré une forte croissance de son chiffre d’affaires, en partie grâce à Whole Foods, dont les ventes pour la première fois ont été reprises dans les résultats.

Coolblue lance une app belge

25/10/2017

Coolblue vient de lancer une app pour le marché belge, disponible en néerlandais et en français, mais pour l’instant uniquement sur iOS. Selon l’e-tailer hollandais, l’app est le moyen le plus rapide pour faire son shopping sur le webshop.

Plus de la moitié des foyers américains envoûtés par Amazon

21/10/2017

Sur une estimation de 126 millions de foyers aux EU, pas moins de 90 millions d’Américains sont membres d’Amazon Prime, le programme de fidélité d’Amazon.  Amazon domine donc le marché intérieur.  Quelles leçons l’Europe peut-elle en tirer ?

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Back to top