Standaard Boekhandel concurrence son ex-filiale internet

Standaard Boekhandel concurrence son ex-filiale internet

Standaard BoekhandelStandaard Boekhandel (chaîne de librairies) finalement se lance dans le commerce online : à la veille de ses 3 journées portes ouvertes, la chaîne a inauguré vendredi 28 octobre son propre webshop, proposant plus 100.000 livres, une sélection très large de cd, dvd et jeux, ainsi que des coffrets cadeau. Par ailleurs le groupe introduit un programme de fidélisation avec une toute nouvelle carte-client.

Deuxième tentative

Standaard Boekhandel affirme qu’il pourra éviter la cannibalisation de ses quelques 140 magasins. « L’un des grands atouts est que les clients peuvent commander online et retirer leur commande dans un magasin de leur choix. Dans ce cas ils ne payent pas de frais d’expédition », explique la chaîne de librairies. Le client peut également se faire livrer à domicile, moyennant payement évidemment.


Selon le journal De Tijd, l’opération comprend un investissement  de 2 millions d’euros. Ainsi Standaard Boekhandel  entre en concurrence avec son ex-filiale : en effet  dix ans après  que la chaîne ait mis fin à sa collaboration déficitaire avec le groupe Azur.be, ce dernier avec Proxis.be, alias ProxisAzur  s’est hissé depuis à la place de leader du marché belge.


Cette deuxième tentative de Standaard Boekhandel n’est pas étonnante : selon Boek.be(confédération du commerce du livre en Flandre)  la vente de livres via webshops a doublé au cours des six derniers mois jusqu’à atteindre 7% de la vente globale. L’arrivée du géant néerlandais Bol.com n’y est pas étrangère : le webshop, selon ses propres dires, compte déjà plus de 100.000 clients belges.

Stratégie multicanal avec carte-client

Ce choix d’une stratégie multicanal se manifeste également par le fait que les clients peuvent épargner des points pour les réductions tant dans les magasins physiques que via le webshop. La chaîne de librairies introduit un nouveau programme de fidélisation, basé sur une carte-client. « Standaard Boekhandel veut ainsi récompenser ses clients fidèles », déclare Geert Schotte, membre du comité de direction. « Sur base de leurs centres d’intérêts, nous sélectionnons des offres exclusives pour nos clients : session de signature d’ouvrages, actions promotionnelles ou rencontre avec leur auteur favori. »


Cette carte-client offre un avantage supplémentaire aux acheteurs online : le client ne payera qu’au moment où il va retirer sa commande au magasin. « C’est un service supplémentaire assez rare sur le marché et dont nous sommes fiers », poursuit Geert Schotte, qui succèdera  d’ici quelques mois à son père en tant qu’administrateur délégué de la plus grande chaîne de libraires en Flandre.
A l’heure actuelle Standaard Boekhandel compte plus de 140 librairies et 60 « bookshops » dans les magasins Fun, Aveve et Moose in the City.
 

- Traduit par M.-N. Masure

Standaard BoekhandelStandaard Boekhandel (chaîne de librairies) finalement se lance dans le commerce online : à la veille de ses 3 journées portes ouvertes, la chaîne a inauguré vendredi 28 octobre son propre webshop, proposant plus 100.000 livres, une sélection très large de cd, dvd et jeux, ainsi que des coffrets cadeau. Par ailleurs le groupe introduit un programme de fidélisation avec une toute nouvelle carte-client.

Deuxième tentative

Standaard Boekhandel affirme qu’il pourra éviter la cannibalisation de ses quelques 140 magasins. « L’un des grands atouts est que les clients peuvent commander online et retirer leur commande dans un magasin de leur choix. Dans ce cas ils ne payent pas de frais d’expédition », explique la chaîne de librairies. Le client peut également se faire livrer à domicile, moyennant payement évidemment.


Selon le journal De Tijd, l’opération comprend un investissement  de 2 millions d’euros. Ainsi Standaard Boekhandel  entre en concurrence avec son ex-filiale : en effet  dix ans après  que la chaîne ait mis fin à sa collaboration déficitaire avec le groupe Azur.be, ce dernier avec Proxis.be, alias ProxisAzur  s’est hissé depuis à la place de leader du marché belge.


Cette deuxième tentative de Standaard Boekhandel n’est pas étonnante : selon Boek.be(confédération du commerce du livre en Flandre)  la vente de livres via webshops a doublé au cours des six derniers mois jusqu’à atteindre 7% de la vente globale. L’arrivée du géant néerlandais Bol.com n’y est pas étrangère : le webshop, selon ses propres dires, compte déjà plus de 100.000 clients belges.

Stratégie multicanal avec carte-client

Ce choix d’une stratégie multicanal se manifeste également par le fait que les clients peuvent épargner des points pour les réductions tant dans les magasins physiques que via le webshop. La chaîne de librairies introduit un nouveau programme de fidélisation, basé sur une carte-client. « Standaard Boekhandel veut ainsi récompenser ses clients fidèles », déclare Geert Schotte, membre du comité de direction. « Sur base de leurs centres d’intérêts, nous sélectionnons des offres exclusives pour nos clients : session de signature d’ouvrages, actions promotionnelles ou rencontre avec leur auteur favori. »


Cette carte-client offre un avantage supplémentaire aux acheteurs online : le client ne payera qu’au moment où il va retirer sa commande au magasin. « C’est un service supplémentaire assez rare sur le marché et dont nous sommes fiers », poursuit Geert Schotte, qui succèdera  d’ici quelques mois à son père en tant qu’administrateur délégué de la plus grande chaîne de libraires en Flandre.
A l’heure actuelle Standaard Boekhandel compte plus de 140 librairies et 60 « bookshops » dans les magasins Fun, Aveve et Moose in the City.
 

- Traduit par M.-N. Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Amazon Echo est également disponible au Benelux

11/12/2017

Amazon a annoncé que 28 nouveaux pays, dont la Belgique et les Pays-Bas, pourront désormais se faire livrer le haut-parleur intelligent Amazon Echo.   Le lancement de son propre service de streaming musical est également prévu dans ces pays.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Coolblue ouvre un nouveau siège principal belge

01/12/2017

La rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà a été confirmée officiellement : l’e-tailer néerlandais Coolbue ouvre un nouveau siège principal belge à Berchem (Anvers) dans le nouveau complexe de bureaux Post X.

Forte montée du mobile lors du Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis

29/11/2017

Durant le weekend de Thanksgiving, comprenant le Black Friday et le Cyber Monday, les ventes par voie mobile ont connu une forte montée aux Etats-Unis. Néanmoins la part des ventes mobiles sur l’ensemble du chiffre d’affaires online reste limitée.

Back to top