Des lunettes d’occasion Ace & Tate sur Depop

Des lunettes d’occasion Ace & Tate sur Depop
Photo : Ace & Tate

Ace & Tate propose désormais des montures recyclées sur la plate-forme d’occasion Depop. C’est la première chaîne d’optique à collaborer avec l’application pour donner une seconde vie à de vieilles montures.

 

Là où les jeunes achètent

Ace & Tate lance le programme de lunettes d’occasion Reframe : les clients peuvent y échanger leurs anciennes montures contre un bon cadeau. Les stocks d’invendus ou les modèles dont la commercialisation est arrêtée seront également inclus dans le projet. Les lunettes d’occasion sont remises à neuf avant d’être mises en vente.  Selon la chaîne d’optique néerlandaise, Reframe est la première initiative circulaire dans le secteur des lunettes.


Le nouvel assortiment de lunettes d’occasion inclut également un nouveau canal de vente : en plus du site web Ace & Tate, les montures de lunettes recyclées seront proposées sur Depop – une plate-forme en ligne de vêtements d’occasion particulièrement populaire auprès des jeunes. Ace & Tate prétend être la première entreprise de lunettes à y vendre des montures.


« Avec la Gen-Z et les millenials comme principaux groupes cibles, Ace & Tate se doit d’aller à la rencontre des consommateurs là où ils font leurs achats », explique-t-on à la chaîne d’optique. « Ses 24 millions d’utilisateurs, dont 90% ont moins de 26 ans, font de Depop la plate-forme idéale pour revendre des lunettes recyclées. Une majorité des membres des jeunes générations – 59% de la Génération Z et 57% des millenials – achètent des produits recyclés. »

 

L’industrie des lunettes n’est pas durable

L’enseigne d’optique veut aussi rendre l’achat de lunettes « fun et simple » et abandonner les « processus archaïques du passé ». Et la durabilité en fait partie : l’entreprise souligne d’ailleurs que l’industrie des lunettes est un marché de 120 milliards de dollars dont la principale matière première est le plastique et où « la durabilité est presque inexistante ». Le challenger a procédé à une nouvelle levée de fonds en juin dernier en juin.


De plus en plus de marques se lancent sur un marché de l’occasion en plein essor pour y proposer directement des articles d’occasion sur des marketplaces spécialisés. Gucci, par exemple, s’est récemment associé avec la plate-forme d’occasion The RealReal.