Contraction de 10% de l’e-commerce en Belgique

Contraction de 10% de l’e-commerce en Belgique
Shutterstock.com

La crise sanitaire a provoqué une contraction d’environ 10% du marché belge de l’e-commerce l’an dénier. Les Belges ont été plus nombreux à se rendre dans les boutiques en ligne, mais ils y ont moins dépensé.

 

Un milliard d’euros en fumée

Au total, nous avons dépensé 10,26 milliards d’euros en ligne l’an dernier, rapporte BeCommerce. Le recul par rapport à 2019 est entièrement imputable à l’effondrement du secteur des services : en raison des mesures sanitaires et des confinements, nous avons – logiquement – acheté beaucoup moins de voyages et de billets pour des attractions et autres événements. « Dans le seul secteur des voyages, la baisse atteint environ 1 milliard d’euros l’année dernière. C’est énorme ! », explique Sofie Geeroms, directrice générale de BeCommerce.

 

En revanche, la crise a stimulé les ventes en ligne de biens physiques qui ont augmenté d’un tiers à 7,5 milliards d’euros. Les consommateurs ont notamment acheté davantage de produits électroniques (+90%) et d’accessoires informatiques (+66%). L’obligation imposée à de nombreux Belges de travailler à domicile n’y est bien sûr pas étrangère.

 

Plus d’acheteurs

On notera également le nombre de Belges qui ont effectué leur premier achat en ligne. « 2020 aura été l’année où les Belges auront véritablement fait connaissance avec le commerce en ligne », estime Sofie Geeroms de BeCommerce. « 200.000 personnes ont pour la première fois profité des services de boutiques en ligne au cours de cette année marquée par le coronavirus, soit une hausse de 2%. »

 

Enfin, si le nombre d’achats en ligne a augmenté l’an dernier (+12%), les montants dépensés sont en net recul : le montant moyen des achats est retombé de 102 à 81 euros. Bien entendu, ce recul s’explique entièrement par la chute enregistrée dans le secteur des services, où les montants dépensés pour des voyages, entre autres, sont traditionnellement assez élevés.