Les opticiens devront offrir une meilleure information sur les prix

Les opticiens devront offrir une meilleure information sur les prix
Shutterstock

Les membres de l’Association Professionnelle des Opticiens et Optométristes de Belgique ont signé un Code de conduite stipulant que le client devra recevoir de meilleures informations sur les différences de prix et la qualité des verres, notamment.

Un manque de transparence

Le Code de conduite fait suite à une enquête de Test-Achats menée en 2015 et qui avait démontré que les clients avaient du mal à comparer les modèles et les prix des différents opticiens.  « Les opticiens n’étaient pas les seuls à être mis en cause, ce sont également les fabricants de verres qui ne faisaient pas suffisamment preuve de transparence », affirme le Ministre de la Protection de la Consommation Kris Peeters.  « Un Code de conduite devrait faire en sorte que le consommateur sache ce qu’il achète.  De plus, cela permettra à l’opticien d’expliquer pourquoi il est plus cher que son concurrent sur certains points. »


Les opticiens devront demander une quantité de données chez les fabricants de verres.  Le ministre Peeters espère donc qu’ils feront davantage preuve de transparence à l’avenir.  Les opticiens devront mieux informer leurs clients sur les différentes possibilités lors du choix des verres et devront également fournir une comparaison de prix et une offre gratuite que les clients pourront emporter avec eux.  D’autre part, ces mêmes clients recevront des informations claires sur les services supplémentaires et la garantie.


 « Pour nous, il est surtout important de pouvoir comparer les verres d’une même marque chez différents opticiens », précise Serge Bruninx de l’APOOB.  « L’opticien remettra le code au client sous la forme d’une sorte d’offre, si celui-ci le souhaite. »