Bpost lorgne Bubble Post

Bpost lorgne Bubble Post
Facebook

Selon des sources anonymes, Bpost envisage de racheter l’entreprise gantoise Bubble Post, spécialisée dans la distribution urbaine à vélo. Bubble Post n’a pas souhaité confirmer cette information, mais dit être à la recherche de partenaires externes.

4 millions d’euros

« Grâce à des partenaires externes nous voulons acquérir le savoir-faire et la technologie qui nous manquent », explique Barbara Van Speybroeck, porte-parole  de Bubble Post. « Nous voulons également élargir notre réseau de livraison. »


Selon des sources citées par le journal De Standaard, Bpost serait prêt à débourser 4 millions d’euros pour la reprise de Bubble Post, qui leur donnerait davantage d’options pour la livraison de colis dans les grands centres-villes. Pour la poste belge il s’agirait du deuxième investissement de ce type en peu de temps. L’an dernier Bpost a déjà pris une participation dans Parcify, qui sur base d’un système de géolocalisation livre des colis, là où le client se trouve.


Bubble Post a été fondé en 2012 par les Gantois Benjamin Rieder, Michel De Waele et Anthony Viaene. Cinq ans plus tard le service est disponible dans 15 villes belges et néerlandaises et l’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 3,5 millions d’euros. D’ici peu les coursiers à vélo circuleront également en Espagne, notamment à Barcelone et Vitoria.


Le co-fondateur Benjamin Rieder, qui en juin 2016 a cédé sa place de CEO à Marc Morioux et qui entretemps a vendu toutes ses actions dans l’entreprise, dit ne pas comprendre l’intérêt de Bpost pour Bubble Post : « Bubble Post opère selon un modèle logistique totalement différent, qui selon moi sera difficile à intégrer », explique-t-il dans le journal De Standaard. Pour l’instant ni Bubble Post, ni Bpost n’ont souhaité réagir aux rumeurs.