Ikea lance un plan pour des retraits sans contact

Ikea lance un plan pour des retraits sans contact
Photo: Ikea Belgium

La chaîne d’ameublement Ikea propose de rendre possible le retrait rapide et sans contact de commandes en Belgique : « C’est la formule la plus sûre et la plus organisée dans la perspective d’une réouverture des magasins mêmes. » Le plan a déjà été testé avec succès dans d’autres pays.

 

Un « click & collect » sécurisé

Ikea a développé au niveau international un concept de points de collecte sans contact sur les parkings de ses points de vente : les clients effectuent leurs commandes en ligne ou par téléphone et choisissent un créneau horaire pour venir retirer leurs achats. Grâce à leur numéro de commande, ils peuvent s’enregistrer sur le parking du magasin de leur choix. Une fois sur place, ils doivent suivre un itinéraire précis jusqu’au point d’accueil où ils se verront attribuer une place de parking en fonction de leur numéro de commande.

 

Deux places de stationnement seront laissées libres entre chaque emplacement attribué. Le client reste dans sa voiture, un employé apporte la commande jusqu’à celle-ci, désinfecte le chariot utilisé pour la transporter et retourne au dépôt. Le client peut ensuite sortir de sa voiture pour charger ses achats et repartir. Le chariot utilisé est une nouvelle fois désinfecté. Cette méthode de travail est autorisée dans presque tous les pays du continent européen, y compris nos pays voisins. La Belgique ainsi que l’Italie, la Croatie et l’Espagne, sont les exceptions, déclare Ikea.

 

D’autres détaillants intéressés

« Cette formule permet de diminuer la pression lors de l’ouverture complète prochaine des magasins, évitant ainsi un éventuel chaos. Grâce à cela, les employés peuvent effectuer leur travail dans des conditions sûres et ce système rend possible la reprise du travail pour une partie des plus de 4 000 employés. Cette solution est une première étape. Lors de la réouverture, elle peut être combinée avec une possible visite en magasin, permettant de répartir le flux de clients et de permettre à chacun de faire ses achats en toute sécurité », déclare encore la chaîne.

 

C’est pourquoi Ikea demande l’autorisation claire d’appliquer cette méthode de travail dès que possible, également dans l’intérêt des autres détaillants qui pourraient aussi utiliser de cette formule. A.S. Adventure, AVA, Decathlon et MediaMarkt, entre autres, ont déjà tous montré leur intérêt. La fédération des détaillants, Comeos, avait également demandé l’introduction d’urgence du « click & collect » comme alternative sure.