« Une fusion entre Ahold Delhaize et Kroger aurait du sens »

Une fusion entre Ahold Delhaize et le groupe de supermarchés américain Kroger pourrait être avantageuse, estime un analyste de Bernstein Research. Ce rapprochement des deux groupes permettrait d’accroître leur valeur de 36% et de générer plus d’un milliard d’euros de synergies.


1,2 milliard de synergies

La suggestion n’est pas nouvelle, mais Bruno Monteyne, analyste en chef du retail européen au sein du bureau d’études américain, remet l’idée sur table. Ahold Delhaize et Kroger formerait un duo cohérent sur le marché américain, où la consolidation est nécessaire pour faire face aux géants Walmart et Amazon. Les deux distributeurs réunis seraient presqu’aussi grands que Walmart.


Avec ses 2.800 supermarchés Kroger est l’un des principaux acteurs aux Etats-Unis, générant près de deux fois plus de chiffre d’affaires qu’Ahold Delhaize. Néanmoins une fusion aurait du sens, vu la complémentarité géographique des deux groupes. Monteyne estime que l’entreprise fusionnée pourrait réaliser pas moins de 1,2 milliard d’euros de synergies et accroître la valeur des deux groupes de 36%. Online aussi, les deux acteurs réunis seraient plus forts.


L’analyste souligne toutefois qu’il n’est au courant d’aucune démarche concrète en ce sens : il s’agit d’une réflexion purement hypothétique. En revanche la fusion pourrait également entraîner une série de défis et d’obstacles : qu’adviendra-t-il des activités européennes d’Ahold Delhaize ? Les investisseurs s’inquiètent des lourdes dettes du groupe néerlandais. A noter que le cours de l’action a bondi après cette publication.