Carrefour prochaine cible de reprise d’Amazon ?

Carrefour prochaine cible de reprise d’Amazon ?
defotoberg / Shutterstock.com

Selon une rumeur grandissante, Amazon, après la reprise de Whole Foods, lorgnerait désormais Carrefour. A la bourse de Paris l’action du groupe de distribution français affiche d’ores et déjà une forte hausse.

Coup dur pour les concurrents

C’est le magazine d’actualité français Valeurs Actuelles qui avec cette rumeur a stimulé la vente de l’action Carrefour. Selon le magazine français, "une telle opération aurait un sens", la valeur boursière de Carrefour de 13 milliards d’euros étant négligeable par rapport aux 394 milliards qui pèse Amazon. Pour Amazon le rachat de Carrefour pourrait lui permettre de percer sur le marché alimentaire européen, tout comme le rachat de Whole Foods lui a permis de s’introduire sur le marché food américain. Pour les autres acteurs du secteur tels qu’Ahold Delhaize cette reprise serait (à nouveau) un coup dur.


La valeur de Carrefour pour Amazon est évidente : le groupe français dispose d’un énorme réseau de distribution (principalement) en Europe, une région ou la vente en ligne de produits alimentaires recèle encore un énorme potentiel. Plus de 95% du chiffre d’affaires y provient encore des magasins physiques.


Pourtant tous les analystes ne croient pas à ce scénario. Les experts de Kepler Cheuvreux, cités par le magazine  Valeurs Actuelles, pencheraient plutôt pour une collaboration avec Google qu’une reprise par Amazon.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Les fabricants de luxe peuvent interdire à leurs distributeurs de vendre sur Amazon

07/12/2017

Les marques de luxe ont le droit d’interdire à leurs distributeurs agréés de revendre leurs produits sur des plates-formes tierces, comme Amazon. C’est ce qu’a décidé la Cour de justice de l’UE suite à un procès intenté par Coty.

Les frères Mestdagh se retirent de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh

05/12/2017

Les frères Eric et John Mestdagh ont décidé de se retirer de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh à partir de l’été prochain. Ils resteront néanmoins impliqués dans les stratégies à long terme de l’entreprise.

Ahold fait la leçon à Delhaize : il faut innover plus rapidement

05/12/2017

Delhaize doit innover plus rapidement et c’est au directeur d’Albert Heijn, Wouter Kolk, d’apprendre aux Belges comment s’y prendre, affirme Dick Boer, CEO d’Ahold Delhaize dans une interview surprenante, où il évoque également Amazon et bol.com.

La bière d’AB InBev 3% plus chère à partir de l’an prochain

05/12/2017

A partir du 1er janvier les bières d’AB InBev coûteront en moyenne 3,04% plus cher. Pour le secteur de l’horeca la hausse de prix s’élèvera à 3,12% et pour les magasins à 2,83%. Cette mesure concerne l’ensemble de l’assortiment.

Back to top