Greenyard souhaite devenir le leader mondial via l’acquisition de Dole

Greenyard souhaite devenir le leader mondial via l’acquisition de Dole
Shutterstock

L’entreprise belge Greenyard a confirmé être très proche d’une reprise de son concurrent américain Dole Food.  L’entreprise Dole est deux fois plus grande que Greenyard et une acquisition propulserait la société belge à la première place mondiale.

Le financement est disponible

Greenyard débourserait près de 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d’euros) pour acquérir Dole Food, mais « à l’heure actuelle, il n’y a pas encore d’accord définitif ni aucune garantie que ces négociations aboutiront à une transaction entre les deux entreprises. ».  C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué de presse de Greenyard.  L’entreprise ajoute toutefois que le financement nécessaire à cette acquisition est disponible et que d’autres nouvelles seront communiquées en temps utile.


Greenyard est actuellement actif dans 25 pays et engendre un chiffre d’affaires de 4,25 milliards d’euros.  Le groupe issu de la fusion de Greenyard Foods, Univeg et Peatinvest, est spécialisé dans le négoce de fruits et légumes frais, de surgelés, de conserves, de fleurs et de plantes, de préparations et de substrats.  De son côté, Dole Food est le premier producteur mondial de bananes et d’ananas.  L’entreprise réalise un chiffre d’affaire de 4,51 milliards de dollars (3,82 milliards d’euros) mais elle est également déficitaire pour le moment.  Si la reprise devait se faire, Greenyard deviendrait le principal producteur de fruits et légumes au monde.


Plus tôt cette année, il avait semblé que Dole serait côté en bourse, et ce après son retrait de cette même bourse en 2013.  Le CEO de 94 ans, David Murdock, opte finalement pour une reprise ordinaire.