Ocado signe un accord technologique avec Auchan Espagne

Shutterstock.com

Le supermarché en ligne britannique Ocado a le vent en poupe : au dernier semestre, son chiffre d'affaires de distribution a augmenté de 20 % et Auchan est devenu un nouveau client de sa technologie.

 

Transition définitive au numérique

Précédemment, Ocado avait déclaré que la pandémie avait entraîné une transition définitive vers les achats en ligne : par conséquent, la demande a augmenté tant pour ses produits alimentaires, vendus en partenariat avec Marks & Spencer, que pour sa technologie, qui fournit aux détaillants des solutions de commerce électronique.

 

Les recettes du commerce de détail d’Ocado ont progressé de 19,8 %, atteignant 1,2 milliard de livres (1,4 milliard d’euros), au cours de la période de six mois clôturée le 30 mai. Au terme de cette période, l’entreprise comptait 777 000 clients actifs, soit une augmentation de 22 % par rapport à l’année dernière, rapporte The Guardian.

 

Cependant, avec l’assouplissement des mesures coronavirus, la valeur moyenne des commandes a diminué. La société a néanmoins continué à attirer de nouveaux clients au cours de cette période, a déclaré le PDG, Tim Steiner. « Alors que nous entrons dans l'ère post-Covid-19, il semble de plus en plus évident que le paysage du commerce alimentaire mondial a changé pour toujours », a-t-il ajouté.

 

Dix partenaires

Ocado a également signé un accord avec Auchan pour développer les activités en ligne de sa filiale espagnole Alcampo. Il y aura notamment un nouvel entrepôt robotisé à Madrid, qui utilisera la technologie et le logiciel d'Ocado. Le centre de distribution devrait être opérationnel courant 2024, rapporte LSA.

 

Ocado compte déjà dix partenaires internationaux qui utilisent ses solutions de commerce électronique. En France, le supermarché en ligne travaille déjà avec le Groupe Casino, qui utilise cette technologie pour préparer les commandes en ligne de Casino, Monoprix et Naturalia.

 

Selon Steiner, le nouvel accord avec Auchan pourrait également offrir, à terme, de nouvelles possibilités de partenariat avec le détaillant français.