Augmentation de la limite pour les paiements sans contact

Augmentation de la limite pour les paiements sans contact

Dans plusieurs pays européens, tels que les Pays-Bas et le Royaume-Uni, les consommateurs devront (bientôt) entrer moins vite leur code PIN lors des paiements sans contact. Cette mesure permet de diminuer les contacts lors des paiements et donc le risque de contamination. Les possibilités sont également envisagées en Belgique.

 

Jusqu’à 100 euros aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, les consommateurs utilisant le paiement sans contact ne devront plus désormais saisir leur code PIN que pour des paiements supérieurs à 50 euros. S’ils effectuent plusieurs paiements sans contact à la suite, le code ne doit être entré que lorsqu’ils atteignent la barre des 100 euros. Cette mesure a été prise par les banques néerlandaises avec effet immédiat.

 

Les associations professionnelles néerlandaises se disent satisfaites de cette initiative rapide et appellent les consommateurs à payer autant que possible de manière sans contact avec leur carte bancaire, leur smartphone ou leur smartwatch. Grâce à cette mesure, les banques et les détaillants espèrent réduire davantage le risque d’infection au coronavirus par contact.

 

Jusqu’à 45 livres au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, une mesure similaire entrera en vigueur à partir du 1er avril : les clients pourront alors effectuer des paiements par carte bancaire jusqu’à 45 livres dans les magasins, sans avoir à saisir leur code PIN. Les détaillants indiquent toutefois que, dans la pratique, le déploiement de cette mesure peut prendre un peu plus de temps avant que le système ne soit adapté dans tous les magasins. 

 

Grâce à leur smartphone, les consommateurs britanniques peuvent déjà effectuer des paiements sans contact pour des montants plus élevés : il leur suffit d’entrer leur code PIN sur leur smartphone et n’ont pas à toucher le terminal de paiement à proprement parler. Pour les utilisateurs d’Apple Pay, il n’existe même aucune limite, précise le syndicat britannique British Retail Consortium. Toutefois, certains détaillants fixent un plafond pour les paiements mobiles.

 

Un déploiement exceptionnellement rapide

En Irlande, la limite de paiement sans contact passera à 50 euros le 1er avril. En Belgique, les banques déclarent étudier les possibilités. La France, par contre, n’augmente pas la limite.

 

La rapidité avec laquelle la mesure est introduite est exceptionnelle, comme le montre l’exemple britannique : il a fallu deux ans pour mettre en œuvre la dernière augmentation de la limite, alors fixée à 30 livres. Aujourd’hui, une semaine seulement a été nécessaire, souligne Andrew Cregan du British Retail Consortium.