Bancontact fusionne avec Payconiq Belgique

Bancontact fusionne avec Payconiq Belgique

Payconiq Belgique et Bancontact vont fusionner et développer ensemble des innovations dans le domaine des paiements électroniques. En s’associant les deux entreprises espèrent s’imposer sur le marché des paiements mobiles en pleine ascension.

Payconiq by Bancontact

Grâce à cette fusion, la technologie de Payconiq, qui propose une app de paiement mobile, viendra s’ajouter à la notoriété et l’expertise de Bancontact. A l’issue de la fusion cinq banques seront associées à la nouvelle entreprise en tant qu’actionnaires (AXA Banque, Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC).


La fusion devrait être finalisée au deuxième trimestre de 2018. La nouvelle entreprise proposera une appli mobile unifiée ‘Payconiq by Bancontact’, mais en attendant les deux applis existantes de Bancontact et Payconiq continueront d’exister parallèlement. Par ailleurs pour l’instant rien ne change au niveau des cartes bancaires et des distributeurs de Bancontact.


La fusion des deux entreprises s’explique par la montée des paiements mobiles. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à opter pour le paiement sans contact à l’aide de leur smartphone. Ils ont le choix entre différentes applis et ne savent pas toujours laquelle choisir. En unissant leurs forces Payconiq et Bancontact espèrent conquérir ce marché.


L’union des entrepreneurs indépendants Unizo se dit satisfaite de la fusion. « C’est une bonne chose que des consolidations soient en cours, permettant aux développeurs de systèmes de paiements électroniques d’unir leurs forces et d’intégrer leurs systèmes dans une seule app, comme c’est le cas pour ‘Payconiq by Bancontact’ », déclare Danny Van Assche, administrateur délégué de l’Unizo. L’organisation espère par ailleurs que la consolidation contribuera à réduire les frais de transaction des paiements électroniques.