Daniel Zhang est le nouveau dirigeant d’Alibaba

Assez d’argent gagné sur le compte du retail : Jack Ma, fondateur d’Alibaba, quittera l’entreprise l’année prochaine, au moment même où celle-ci fêtera son vingtième anniversaire. A l'avenir il souhaite se consacrer à l’amélioration de l’enseignement.

 
L’élève prend (à nouveau) la relève

L’ancien professeur d’anglais retourne ainsi à sa première vocation. Il entrevoit également son départ dans cette perspective : « Les professeurs veulent toujours que leurs élèves les surpassent, alors ce que je dois faire, c’est laisser des employés plus jeunes et plus talentueux prendre les rôles dirigeants », écrit-il dans un communiqué adressé aux clients, aux collaborateurs et aux actionnaires. Il indique également qu’ « aucune entreprise ne peut continuer à dépendre de ses fondateurs. Les limites physiques empêchent le gens de continuer à assumer de telles responsabilités. »

 

Ma passe le flambeau à l’actuel CEO Daniel Zhang (qui avait déjà repris le rôle de Ma en 2013) et qualifie son successeur de « super talent avec un sens des affaires et un leadership déterminé ». Il a été nommé meilleur CEO de Chine en 2018, à juste titre. Les communications précédentes évoquaient un départ immédiat de Ma, ce qui a été démenti par la suite. L’actuel président du conseil d’administration restera en fonction jusqu’à la fin de l’année 2019. Il souhaite que la transition se fasse au mieux.

 
« Réaliser ses rêves »

Ma a fondé Alibaba en 1999 et l’entreprise est devenue l’un des principaux retailers au monde, avec un chiffre d’affaires de plus de 35 milliards d’euros pour l’exercice 2018 (qui s’est terminé le 31 mars). En 2013, il a démissionné de son poste de directeur général d’Alibaba tout en restant président du conseil d’administration. Les critiques soulignent que Ma quitterait Alibaba au moment où l’entreprise se trouve en difficulté suite à de nombreux de facteurs tels que la guerre commerciale avec les Etats-Unis et l’emprise croissante du gouvernement chinois sur l’économie et internet.


Avec un patrimoine estimé à 35 milliards d’euros, Ma est sans doute l’homme le plus riche de Chine. Aujourd’hui, il souhaite investir une partie de cet argent dans l’éducation : « ce qui me réjouit, parce que c’est ce que j’aime vraiment. Le monde est vaste et je suis encore jeune (Ma a 53 ans, red.) : je veux tenter de nouvelles choses … parce qu’imaginez que je puisse encore réaliser de nouveaux rêves ? »