Des boutiques en ligne sur Facebook et Instagram

Des boutiques en ligne sur Facebook et Instagram
Foto: Facebook

Les médias sociaux deviennent de plus en plus un canal de vente, et Mark Zuckerberg n’hésite pas à surfer sur la tendance avec les Facebook Shops : les commerçants et les marques peuvent désormais créer leur propre boutique en ligne sur Instagram ou Facebook.

 

De vrais achats sur Facebook

Grâce à ces « Shops », les entreprises pourront proposer gratuitement leur propre boutique en ligne sur les réseaux sociaux. Il leur sera possible de montrer et de faire acheter des produits à la fois sur Facebook et Instagram sans que les clients n’aient à quitter la page.

 

Les commerçants pourront personnaliser leur page avec des photos plein écran, des tailles de police personnalisables et différentes couleurs et synchroniser automatiquement leur catalogue entre Facebook et Instagram. Ceux qui le souhaitent pourront enfin confier le développement et la gestion de leur boutique Facebook par des créateurs de boutiques en ligne externes comme Shopify.

 

Des liens vers WhatsApp, Messenger et Instagram Direct sont également prévus afin que les commerçants puissent répondre aux questions des clients et fournir une assistance en ligne. Des fonctions comme un « shopping en direct » et des programmes de fidélité sont également en préparation. 

 

Déjà un million de testeurs

Il ne s’agit actuellement que d’un test global qui a pourtant déjà attiré un million d’entreprises déjà. Si le service est déjà disponible au Royaume-Uni et en Irlande – entre autres –, aucune information concrète n’a filtré concernant un projet pilote au Benelux. 

 

Mark Zuckerberg dit vouloir aider les entreprises au lendemain de la crise du coronavirus. Bien que Facebook prétende facturer une redevance modeste sur chaque vente réalisée dans un Shop, le modèle commercial du réseau social continuera à reposer avant tout sur les recettes publicitaires. Instagram avait déjà intégré un bouton de commande en ligne pour les établissements horeca et les commerçants en plein confinement.