Des milliards d'euros pour Pearle et GrandOptical?

Des milliards d'euros pour Pearle et GrandOptical?

 

Le groupe de magasins de lunettes GrandVision, société mère de Pearle et de GrandOptical, pourrait être racheté EssilorLuxottica. Le repreneur potentiel lance une offre publique de 7,1 milliards d’euros pour la société dont le siège est à Schiphol.

 

Deal pas encore fait

Même si l'accord n'a pas encore été conclu, GrandVision ainsi que son actionnaire majoritaire HAL Holding (qui a récemment relevé sa participation dans Coolblue à 49 %) ont bien confirmé les discussions. La confirmation vient suite aux rumeurs, qui avait envoyé le cours de l’action GrandVision – dont une participation minoritaire est cotée à la bourse d'Amsterdam depuis le début de 2015 – à la hausse.


HAL, le holding qui détient 76,2 % du capital de GrandVision, veut céder sa participation à 28 euros par action. Cela devrait fournir à la société d’investissement près de 5,5 milliards de dollars. Si EssilorLuxottica acquiert un intérêt aussi important, il est également obligatoire de faire une offre publique d'achat pour toutes les autres actions. En total, il s'agirait donc d'une acquisition de 7,1 milliards d'euros.


L'acquisition (en cours) représente une nouvelle étape dans la vague de consolidation des chaînes optiques européennes. GrandVision compte actuellement environ 7 000 magasins de lunettes dans 40 pays. EssilorLuxottica a été créée en 2017, suite à l'acquisition de Luxottica par l’entreprise française Essilor. Ensemble, ils possèdent des marques telles que Oakley et Ray-Ban et produisent également des montures sous licence, pour des marques de mode telles que Burberry, Prada et Versace.