HEMA se retire du Royaume-Uni

Shutterstock.com

HEMA souhaite se concentrer sur ses marchés clés et a donc décidé de fermer ses six magasins au Royaume-Uni à la fin de l’été. Une décision pourrait également être prise rapidement concernant l’Espagne.

 

« Mieux exploiter les opportunités de croissance »

Cette décision n’est pas une surprise : il y a quelques semaines, la CEO Saskia Egas Reparaz avait déjà indiqué qu’elle souhaitait privilégier une croissance durable sur ses principaux marchés : le Benelux et la France. « Peut-être qu’une expansion internationale sera une bonne idée un jour, mais ce n’est pas la priorité numéro 1 actuellement », a-t-elle déclaré à ce propos Elle a aussi réintroduit le néerlandais comme langue véhiculaire au siège d’Amsterdam.

 

« Il est bien sûr dommage de devoir dire au revoir à nos collègues et à nos clients au Royaume-Uni », a-t-elle embrayé dans un communiqué de presse. « Mais HEMA est arrivée au Royaume-Uni en 2014 dans le cadre de la stratégie de l’époque, dont l’objectif était de développer une marque internationale. Et nous ne sommes jamais parvenus à établir une position solide sur le marché anglais. Nous sommes d’ailleurs en train d’évaluer l’ensemble de notre portefeuille. Nous voulons nous concentrer sur un nombre limité de pays afin de mieux saisir les futures opportunités de croissance. À long terme, c’est préférable pour HEMA, ses employés et ses clients. »

 

Selon les observateurs, il est donc probable que l’enseigne quitte d’autres marchés dans un avenir proche. L’Espagne, où Hema possède dix magasins, est le premier pays cité.